Opération Limpopo et Mangoro: un mois d'aide aux populations du Mozambique et de Madagascar

Report
from Government of France
Published on 23 Mar 2000
Après deux interventions au Mozambique, les forces françaises vont maintenant quitter Madagascar o=F9 elles participaient aux secours des populations depuis le 13 mars 2000.

Composé d'un cargo tactique C160 et d'un hélicoptère FENNEC, en provenance de l'Ile de la Réunion, et stationné sur l'aéroport d'Antananarivo, le dispositif français de l'opération Mangoro incluait également le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc et la frégate Georges Leygues en escale à Antsiranana du 13 au 16 mars 2000.

En 10 jours, 90 tonnes de fret humanitaire (riz, sucre, légumes secs, couvertures, médicaments) ont été acheminées en divers points de l'île (Sambawa, Vatomandry...). Par ailleurs des spécialistes du 2ème Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine ont livré 41 tonnes d'aide en 6 largages sur des villages complètement isolés (Andonabé, Tsaravinamy...).

Les deux interventions au Mozambique avaient permis de livrer 250 tonnes d'aide aux populations en détresse.

Aujourd'hui, les hommes du 2ème Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine, le C160, le FENNEC vont regagner l'Ile de la Réunion.

Le porte hélicoptères Jeanne d'Arc et la frégate Georges Leygues, qui avaient été déroutés dès le 1er mars vers les côtes du Mozambique, avant de faire escale à Antsiranana, ont repris leur campagne d'instruction des Elèves Officiers de la Marine Nationale.