Madagascar

Mise à jour SMIAR : La République de Madagascar - La sécheresse détériore les perspectives de production en 2021, laissant craindre une forte aggravation de l’insécurité alimentaire, le 9 février 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Faits saillants

  • Les déficits pluviométriques importants enregistrés dans les zones côtières du sud ont abouti à une diminution des superficies consacrées aux cultures de base et à une dégradation des conditions de végétation dans les zones cultivées, détériorant ainsi les prévisions de production en 2021.

  • Le recul prévu de la production ferait suite à plusieurs années consécutives de récoltes inférieures à la moyenne et devrait provoquer une augmentation de la prévalence et de la gravité de l'insécurité alimentaire, certains districts avoisinant déjà des niveaux critiques de malnutrition aiguë sévère.

  • Les effets néfastes de la pandémie de la covid-19 ont exacerbé la vulnérabilité des ménages face à l’insécurité alimentaire.

Dans les cinq régions côtières du sud de la République de Madagascar, la principale campagne agricole de 2020/21 a été jusqu’à présent caractérisée par une période prolongée de précipitations extrêmement faibles. En conséquence, la production des principales denrées alimentaires de base devrait reculer et s’établir à un niveau largement inférieur à la moyenne en 2021, après plusieurs années consécutives de récoltes déjà médiocres. La contraction de la production agricole, combinée aux effets néfastes de la pandémie de la covid-19, devrait aggraver la sévérité de la situation actuelle en matière d'insécurité alimentaire. Il est donc nécessaire d'intensifier immédiatement les interventions humanitaires afin d'éviter une détérioration critique de la situation. Parallèlement, des mesures urgentes doivent également être prises pour s'attaquer aux obstacles structurels qui compromettent la capacité de la population à faire face aux aléas climatiques et éviter une prolongation et une intensification de l'insécurité alimentaire aiguë.