Madagascar

Madagascar : Tentative de mutinerie, les divisions s'accentuent

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Un sous-officier et cinq soldats ont été arrêtés, protagonistes la nuit dernière d'une tentative de mutinerie au camp militaire de Betangolo, dans la zone nord de la capitale, Antananarivo. Selon les compte-rendu publiés par la presse locale, le groupe aurait demandé à tous les militaires, en échange d'argent aussi, de se joindre à eux pour demander à la classe politique d'appliquer les accords de Maputo et d'Addis Abeba de sortie de crise, qui paralyse le pays depuis plus d'un an. Ce dernier épisode contribue à faire monter la tension, d'autant qu'à Madagascar les militaires ont souvent joué un rôle de premier plan dans les changements de pouvoir dans la grande île de l'Océan Indien. Il y a neuf mois, une mutinerie avait exacerbé les tensions contre l'ex-président Marc Ravalomanana, provoquant sa chute et l'arrivée au pouvoir de son rival, l'ex-maire de la capitale, Andry Rajoelina. Avec cet acte, une partie des forces armées, bien que s'étant officiellement déclarées neutres, a exprimé son désaccord face aux dernières prises de position de l'actuel homme fort du pays, Rajoelina, accusé de bloquer le processus de formation du gouvernement de transition.[CC]

[VV]