Madagascar

Madagascar : MSF assurée de pouvoir poursuivre ses activités dans le sud

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

**MSF remercie les autorités malgaches, notamment la Présidence de la République, pour leur réactivité à délivrer de nouveaux visas pour son personnel international, mettant ainsi un terme à la situation de blocage dans laquelle se trouvaient les équipes médicales de l’association depuis plusieurs semaines.

Le 12 août, MSF se voyait en effet contrainte d’annoncer la fermeture prochaine de ses activités nutritionnelles de réponse à la crise alimentaire qui sévit dans le sud de l’île, faute d’autorisation exceptionnelle pour son personnel international. Depuis le début du mois de juillet, face à la menace du variant Delta, le gouvernement malgache a renforcé la fermeture de ses frontières et seules certaines catégories de voyageurs étrangers, dont les travailleurs humanitaires ne font pas partie, peuvent être autorisés à entrer sur l’île.**

A compter de ce jour, cette situation est désormais résolue, et neuf nouveaux visas ont été délivrés grâce à l’action des autorités, ce qui va notamment permettre de poursuivre les distributions alimentaires et la prise en charge de la malnutrition dans les districts d’Amboasary et d’Ambovombe.

Le Sud de l’île connaît une crise alimentaire importante depuis la fin de l'année 2020, et une nouvelle détérioration de la situation nutritionnelle est attendue en octobre, à l’amorce de la prochaine période de soudure agricole. MSF est désormais assurée que les autorités malgaches sauront répondre positivement, comme elles viennent de le faire, à nos demandes d’exemption pour le personnel humanitaire, afin de pouvoir continuer à prendre en charge la malnutrition aigüe et à distribuer l’aide alimentaire pour les 1,3 million de personnes se trouvant actuellement dans une situation critique.