Madagascar

Madagascar: Matrice de Suivi des Déplacements (DTM) Évaluation n°4 Grand Sud de Madagascar Région Androy (Avril 2018)

Attachments

Matrice de suivi des déplacements

L'OIM Madagascar met en œuvre son programme de Matrice de suivi des déplacements (DTM - Displacement Tracking Matrix ou DTM en anglais) afin de mieux comprendre les déplacements des populations engendrés par la sécheresse et fournir des informations essentielles aux acteurs gouvernementaux et humanitaires sur le sujet. Ce programme a été adapté au contexte du Sud de Madagascar et les outils utilisés lors de l’élaboration des évaluations sur le terrain en collaboration avec les partenaires humanitaires.

Suite aux trois premières évaluations effectuées dans 20 communes de la région d'Androy en juillet, octobre et novembre 2017, une 4e évaluation a eu lieu dans les communes de : Andalatanosy, Antanimora (Ambovombe), Imongy, Behazomanga, Nikoly (Tsihombe), Ambatotsivala,
Mahegne (Beloha), Antsakoamaro, Tsirandrany (Bekily). Les détails de cette 4e évaluation sont relatés dans le présent rapport.

Les faits saillants

  • En 2018, des déplacements importants ont été constatés dès le 1er trimestre, alors que généralement les déplacements massifs n’ont lieu qu’aux alentours du mois de juillet. Ces déplacements sont dus au manque de pluie pendant la campagne agricole de décembre 2017 à mai 2018.

  • 847 personnes déplacées ont été identifiées entre janvier et avril 2018. Ce nombre est quasiment équivalent à celui des déplacés entre 2009 et 2012 et représente deux tiers des déplacements pour la période allant de 2013 à 2015 (1,091 IDP).

  • Le nombre total de personnes déplacées qui ont quitté les dix communes cibles depuis 2009 s’élève approximativement à 5,250 dont 1,682 personnes déplacées par la sècheresse (32% des personnes déplacées).

  • Les trois communes d‘ où sont parties le plus de personnes déplacées du fait de la sècheresse sont: Ambatotsivala (801), Nikoly (898) et Imongy (937).