Madagascar

Madagascar Bulletin des Prix, novembre 2017

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Le Réseau de Systèmes d’Alerte Précoce Contre la Famine surveille les tendances des prix des aliments de base dans les pays vulnérables à l'insécurité alimentaire. Pour chaque FEWS NET pays et la région, le Bulletin des prix fournit un ensemble de tableaux indiquant les prix mensuels à la campagne en cours dans certains centres urbains et en permettant aux utilisateurs de comparer les tendances actuelles à la fois les prix de cinq ans en moyenne, une indication des tendances saisonnières, et les prix l'année précédente.

Le riz produit localement est l'aliment de base le plus important pour les ménages du nord et du centre de Madagascar. Le riz importé est un substitut moins préféré, mais souvent consommé par les ménages pauvres, car il est moins cher que le riz produit localement et augmente de volume pendant la cuisson. Le manioc séché est l'aliment de base principal dans le sud, bien qu'il soit consommé dans d'autres régions du pays pendant la saison de soudure lorsque les stocks alimentaires des ménages sont faibles. Le maïs est le troisième aliment de base le plus important et la deuxième céréale la plus consommée à Madagascar. Les récoltes de céréales et de tubercules ont généralement lieu entre mai et juillet. Le pic de la principale période de soudure est en mois de février. Antananarivo, la capitale, est le plus grand marché urbain et constitue la plaque tournante principale pour les réseaux de commerce de produits alimentaires de base du pays. Antananarivo est un consommateur net d'aliments de base et est approvisionné par des importations venant du port de Toamasina et des zones de production excédentaires clés dans tout le pays. Antsirabe, le deuxième marché urbain, est situé dans la zone excédentaire de production de riz de Vakinankaratra et l'un des marchés qui approvisionnent Antananarivo. Situé sur la côte orientale, Toamasina est la principale ville portuaire de Madagascar, où une grande quantité de produits importés arrivent avant d'être commercialisée dans tout le pays. Le sud de Madagascar comprenant les marchés d’Ambovombe, de Tsihombe, d’Amboasary et de Fianarantsoa, sont les principaux fournisseurs de manioc et de maïs.