Madagascar

Madagascar Bulletin de suivi des prix - Septembre 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Points saillants

Le mois de septembre habituellement se caractérise par un niveau de stock moyen au niveau des commerçants et des ménages. Cependant, la disponibilité en denrées alimentaires est inférieure à la normale. Plusieurs marchés affichent une pénurie de riz local (Belafika, Ankilimivory, Gogogogo, Androimpano, Amboropotsy et Jafaro), de maïs (Lazarivo, Soamanonga et Jafaro) ainsi que de manioc sec (Amboasary et Manakara). Ces pénuries sont dues à l’épuisement précoce des stocks suite à une campagne agricole jugée mauvaise.

Le niveau de prix des denrées de base est élevé sur tous les marchés mais plus prononcé dans le district d’Ambovombe. Comparé au mois d’août, la variation est globalement stable mais en hausse dans le district d’Ambovombe soit 10% pour le riz local, 20% pour le riz importé, 15% pour le maïs et le manioc sec, 11% pour le niébé et 5% pour l’huile importée. Par rapport à septembre 2020 les prix sont en hausses pour toutes les denrées de base (huile +50 %, Manioc +24%, riz local et niébé +13% chacun, riz importé +10 %). La conjugaison de la mauvaise production, la dépréciation de la monnaie locale et l’enclavement de ces marchés entrainant un coût de transport élevé expliqueraient cette tendance.

Le coût du panier alimentaire (équivalent à 2100KCal) varie entre 1553 Ariary par jour par personne (Manakara) à environ 2000 Ariary (dans tous les marchés d’Ambovombe).

Les prochains mois, les prix seront maintenus à un niveau élevé avec une variation saisonnière normale pendant la soudure. Les ménages vont surtout se tourner vers les aliments moins préférés et plus accessibles dont les patates douces et les aliments de cueillette (Sosa, etc.). Les assistances alimentaires en nature pourraient être un facteur d’atténuation sur la tendance à la hausse des prix.