Madagascar

Madagascar : appeal urgent à la solidarité alors que la crise climatique menace la vie des populations du Grand Sud

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

(Antananarivo, 18 novembre 2021) : Le Coordonnateur Humanitaire pour Madagascar, Issa Sanogo, a appelé aujourd'hui la communauté internationale à augmenter de toute urgence son soutien aux personnes confrontées à la faim sévère dans la région du Grand Sud, lors du lancement de l'Appel Éclair révisé par le Gouvernement et les partenaires humanitaires.

Les effets dévastateurs de la sécheresse la plus aiguë depuis plus de 40 ans, combinés aux tempêtes de sable et aux insectes nuisibles, ont rendu presque impossible pour les habitants du sud de Madagascar de cultiver leur propre nourriture depuis au moins trois ans, laissant plus de 1,6 million de personnes dans le besoin d'une aide humanitaire.

"En visitant la région du Grand Sud de Madagascar, j'ai vu le visage humain de la crise climatique mondiale", a déclaré M. Sanogo. "Des femmes, des enfants et des familles mangent des cactus ou des criquets pour survivre à cette sécheresse et plus d'un demi-million d'enfants souffrent de malnutrition aiguë. Tout cela se passe dans un pays et une région qui ont le moins contribué au changement climatique".

En raison de la sécheresse qui sévit dans le Grand Sud, plus de 1,3 million de personnes sont confrontées à la faim, dont près de 30 000 à des conditions de famine potentiellement mortelles.\ La situation humanitaire désastreuse conduit les familles à retirer leurs enfants de l'école afin qu'ils puissent participer aux tâches quotidiennes, notamment à la recherche de nourriture et d'eau. La violence sexiste et la maltraitance des enfants ont augmenté, et les gens quittent les zones rurales pour les zones urbaines à la recherche de nourriture et de services.

"J'ai rencontré des familles qui m'ont dit avoir dû vendre tous leurs biens personnels, jusqu'à leurs casseroles, pour acheter de petites quantités de nourriture qui ne leur permettront pas de tenir longtemps", a expliqué le Coordonnateur humanitaire. "Il est impératif que le monde agisse maintenant pour aider ces familles".

Les organisations humanitaires à Madagascar ont considérablement étendu leurs opérations en 2021, apportant une assistance vitale de plus de 900 000 personnes, en complément des efforts du Gouvernement dans le cadre de son Plan national de réponse à la crise dans le Grand Sud. Cependant, avec le pic de la période de soudure qui approche rapidement (janvier à avril), il est essentiel que la réponse s'intensifie.

Alors que les donateurs ont généreusement contribué à hauteur à près de 120 millions de dollars sur les 231 millions requis dans le cadre de l'Appel Éclair révisé (qui s'étend de janvier 2021 à mai 2022), des fonds supplémentaires sont immédiatement nécessaires pour permettre aux organisations humanitaires de fournir de la nourriture, de l'eau, des services de santé et des traitements nutritionnels vitaux à près de 1,3 million de personnes dans le Grand Sud dans les mois à venir.

"Le monde ne peut détourner le regard. Les habitants de Madagascar ont besoin de notre soutien maintenant et à l'avenir. J'appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité avec les communautés du Grand Sud, qui subissent de plein fouet la crise climatique, et à proposer les financements nécessaires pour éviter une catastrophe humanitaire aujourd'hui et permettre aux populations de devenir plus résilientes demain", a conclu M. Sanogo.

Note aux rédacteurs :

  • Téléchargez l'Appel Éclair révisé ici.
  • Trouvez ici des photos en haute résolution.
  • "Le monde ne peut détourner le regard. Les habitants de Madagascar ont besoin de notre soutien maintenant et à l'avenir. J'appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité avec les communautés du Grand Sud, qui subissent de plein fouet la crise climatique, et à proposer les financements nécessaires pour éviter une catastrophe humanitaire aujourd'hui et permettre aux populations de devenir plus résilientes demain", a conclu M. Sanogo.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
OCHA - Saviano Abreu, à Nairobi, +254 780 530 141, deabreuisidoro@un.org
Bureau du Coordonnateur résident des Nations unies - Zoe Rasoaniaina, à Antananarivo, +261 32 0746 669, rasoaniaina@un.org.
Les communiqués de presse d'OCHA sont disponibles sur www.unocha.org ou www.reliefweb.int.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.