Madagascar

Madagascar à nouveau dévastée

Source
Posted
Originally published
Depuis le début de l'année, trois dépressions tropicales suivies de pluies abondantes ont généré d'importantes inondations sur l'ensemble de l'île de Madagascar. Les ravages causés mi-mars par le cyclone Indlala, puis à nouveau par le cyclone Jaia, en avril dernier, ont rendu la situation de la région encore plus catastrophique. Dans les zones accessibles, le nombre de sinistrés est estimé à 140 000 personnes.

« Nous sommes confrontés à une situation d'urgence en raison de l'ampleur de la catastrophe et du difficile accès aux zones sinistrées, rapporte Lucia Abraham, responsable des urgences, de la prévention des risques et des catastrophes à Caritas Madagascar. La violence de la crue emportant certains villages, les ponts et les routes impraticables, les moyens de communication coupés, sont autant de facteurs qui limitent l'accès aux zones sinistrées et retardent les interventions. » En lien avec les pouvoirs publics et le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) qui coordonne l'action des organisations humanitaires, le réseau Caritas a pu, grâce au maillage que constituent ses 21 équipes locales, identifier rapidement des villages isolés nécessitant une aide d'urgence. Pour financer la réponse humanitaire, Caritas Madagascar sollicite l'ensemble du réseau des Caritas.

En appui à son partenaire local, le Secours Catholique, qui a déjà débloqué un fonds d'urgence de 42 500 €, souhaite s'engager à hauteur de 70 000 € dans la mise en œuvre d'un programme d'assistance alimentaire en faveur des sinistrés, dans les diocèses de Antalaha, Ambanja et Port Bergé, qui ont jusqu'à présent le moins bénéficié d'aides extérieures. Le nombre de bénéficiaires, parmi lesquels des femmes enceintes et allaitantes, des femmes seules avec enfants, des personnes âgées, handicapés ou souffrant de maladies chroniques, est d'ores et déjà estimé à 21 290 personnes, soit 3 800 foyers. Ceux-ci recevront pendant trois mois des vivres et des semences pour relancer leur activité. En soutien aux équipes de terrain, un expert en sécurité alimentaire est détaché afin d'appuyer la mise en place du programme et d'assurer le suivi des activités.

Le Secours Catholique - Caritas France s'est engagé auprès du réseau Caritas, à assurer le rôle de « partenaire facilitateur » afin de fournir un appui technique efficace pour atteindre les objectifs du programme et renforcer les acquis de la Caritas malgache en matière de gestion de crises.

Pour soutenir ce programme, le Secours Catholique lance un appel aux dons :

Secours Catholique
BP 455 75077 Paris
Mention : cyclones Madagascar