Madagascar + 1 more

La JICA apporte un soutien au Programme alimentaire mondial pour prévenir la malnutrition chronique dans le district d’amboasary

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

ANTANANARIVO – Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) reçoit du Japon, à travers l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), une contribution financière de 1,6 million de dollars pour la prévention de la malnutrition chronique dans le district d’Amboasary, au Sud de Madagascar.

"Le PAM est extrêmement reconnaissant envers ce soutien de la JICA. Cette contribution arrive à un moment où la situation nutritionnelle des familles vulnérables dans le Sud demeure inquiétante sachant que la période de soudure a démarré et que les pluies se font attendre. Alors que les enfants et leurs mères sont parmi les plus vulnérables, le soutien de la JICA va nous permettre d’améliorer le statut nutritionnel de ces populations les plus fragiles et dans le long-terme." a déclaré la Représentante du PAM à Madagascar, madame Pasqualina Disirio.

Ce financement, à travers l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), permet au PAM de soutenir plus de 11 000 enfants de 6 à 23 mois et 10 000 femmes enceintes et allaitantes dans cinq communes du district à savoir Behara, Ifotaka, Sampona, Tanandava et Berano, à travers de l’approche « MIARO ».

L’approche « MIARO », qui signifie “protéger” en malagasy, vise à prévenir la malnutrition chronique en proposant un ensemble d'interventions axées sur les mille premiers jours de la vie de l’enfant, que l’on appelle aussi “fenêtre d’opportunité”. Ces interventions consistent en la distribution d'aliments nutritionnels spécialisés pour les enfants et les femmes enceintes et allaitantes ; la mise en place de jardins potagers pour produire des aliments nutritifs et diversifiés et générer des revenus suppléments ; et la communication pour le changement social et de comportement sur des éléments clés en nutrition.

"La JICA étant une agence de développement, nous ne nous limiterons pas à l’aide humanitaire, nous sommes en pleine transition pour pouvoir capitaliser les acquis à travers les outils qui ont été développés par le Projet d’Amélioration de la Sécurité Alimentaire et de la Nutrition (PASAN) afin d’augmenter la part de la nutrition sensitive dans la lutte contre la malnutrition. L’intervention de PASAN touche les domaines suivants : la nutrition, l’agriculture, la santé et le wash. La part de la nutrition sensitive est seulement de 20% par rapport à la nutrition spécifique qui occupe 80% des activités menées dans le pays," a déclaré madame TANAKA Kaori, Représentante Résidente de la JICA à Madagascar.

La prévention de la malnutrition chronique contribue à améliorer le statut nutritionnel à court terme mais aussi les capacités humaines et ainsi le développement à long terme du pays.

Cette contribution renforce le soutien de la JICA aux programmes du PAM à Madagascar. La JICA et le PAM travaillent en partenariat pour la mise en œuvre de cantines scolaires dans la région Fitovinany et de nutrition dans la région Amoron’i Mania. Cet appui du Japon à Madagascar confirme ses efforts pour éliminer la malnutrition.

Le PAM, pour sa part, soutient l’engagement du Japon dans la nutrition. Cette année, le Japon accueillera le sommet 'nutrition pour la croissance'.

A Madagascar, la malnutrition est causée par plusieurs facteurs tels que l’insécurité alimentaire, des pratiques nutritionnelles inadéquates, un accès limité aux services de santé, d’hygiène et d’assainissement. Elle est désormais accentuée par les conséquences de la pandémie de COVID-19 et de la sécheresse. Dans le pays, 42% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique (MICS 2018), faisant de Madagascar le dixième pays le plus touché dans le monde.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est le lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d'urgence et utilise l'assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d'un conflit ou d'une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

Suivez-nous Twitter @WFP_FR

Contact

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Alice Rahmoun, PAM/Antananarivo
Tél. +32 23 633 57
Alice.rahmoun@wfp.org

Miyazaki Kota, JICA Madagascar
Tél: 020 22 300 13
Miyazaki.Kota@jica.go.jp