Luxembourg + 2 more

Inauguration des deux foyers d’accueil pour réfugiés mineurs nonaccompagnés Villa Nia Domo et St Martin Jeunes

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Luxembourg, 25 novembre 2016 – La Croix-Rouge luxembourgeoise et la Fondation Maison de la Porte Ouverte ont inauguré leurs nouveaux foyers pour mineurs nonaccompagnés demandeurs de protection internationale, en présence de la ministre de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, Corinne Cahen, du ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, ainsi que de Maurice Bauer, Président de la Fondation de la Porte Ouverte, Myriam Mersch-Zimmer, la directrice générale de la Fondation Maison de la Porte Ouverte et de Marc Crochet, directeur général adjoint de la Croix-Rouge luxembourgeoise.

La constante augmentation de demandeurs d'asile au Luxembourg depuis l’été 2015, a entraîné une hausse similaire des demandes des mineurs non-accompagnés. Ils étaient pour la plupart jusqu’à présent accueillis dans des centres de premier accueil pour migrants et réfugiés.

Pour répondre aux besoins particuliers de ces enfants et adolescents, l’Etat a adopté le 21 décembre 2015, une directive qui souligne l’importance d’accueillir les mineurs nonaccompagnés dans des institutions dédiées à leurs besoins. Elle a donné lieu à la création de trois nouveaux centres d’accueil : le MINA d’Elisabeth à Troisvierges, le St Martin Jeunes de la Fondation Maison de la Porte Ouverte à Luxembourg-Eich et la Villa Nia Domo de la Croix-Rouge luxembourgeoise à Strassen.

Le foyer St Martin Jeunes accueille depuis début septembre, dix mineurs non-accompagnés, surtout des jeunes afghans. Pour Jean-Marie Kirchen, responsable du foyer : « Le travail auprès de ces jeunes est vraiment enrichissant et permet aux éducateurs les côtoyant au quotidien de se remettre continuellement en question face aux différences culturelles. En effet, il s’agit de s’adapter aux attentes et besoins de jeunes qui ont un parcours chargé, ainsi que d’être à leurs côtés dans un environnement différent de celui qu’ils ont connu dans leur pays d’origine. Le personnel éducatif essaie de les soutenir et de leur donner les outils nécessaires à leur accomplissement personnel et à une bonne intégration sociale, scolaire ou professionnelle, malgré l’avenir incertain de beaucoup d’entre eux. » « La particularité de l’encadrement des jeunes dans ces foyers est que nous les renforçons dans leur autonomie déjà bien avancée qu’ils ont souvent déjà développée au cours de leur exil vers le Luxembourg », explique Tom Biever, responsable du foyer Villa Nia Domo. Afin qu’ils puissent s'adapter le plus vite possible à leur nouvel environnement, cette autonomie est avant tout encouragée par une scolarisation régulière et l’apprentissage des langues.

Le nouveau groupe à la Villa Nia Domo à Strassen peut accueillir jusqu’à neuf adolescents.
En marge des cours, les jeunes organisent leur temps libre et leur quotidien eux-mêmes sous la supervision d’un éducateur. Les tâches ménagères sont effectuées à tour de rôle et chaque weekend un jeune résident cuisine pour les autres.

Dans ces nouveaux centres d’accueil, les jeunes réfugiés non-accompagnés sont encadrés 24 heures sur 24 par un éducateur qui essaye d’instaurer une atmosphère stimulante avec des personnes de confiance. Grâce à leurs chambres individuelles ou doubles, les centres d’accueil favorisent l’intimité et la vie privée des mineurs qui disposent ainsi d’endroits calmes où se ressourcer ou étudier. Ceci favorise une intégration plus rapide et engendre des progrès dans leur éducation.

La Croix-Rouge luxembourgeoise

La mission de la Croix-Rouge luxembourgeoise est « d’améliorer les conditions d’existence des personnes vulnérables ». Ses milliers de bénévoles et ses plus de 1900 professionnels en font un acteur majeur dans les domaines de la Santé, du Social, de la Jeunesse et de l’Humanitaire.

La Croix-Rouge luxembourgeoise est ainsi engagée dans des activités aussi diverses que l’aide humanitaire internationale d’urgence, les soins à domicile, la transfusion sanguine, la convalescence, l’accueil de personnes âgées ou dépendantes en centres de jour ou intégrés, l’assistance sociale, l’accueil des migrants et réfugiés, l’aide individuelle aux personnes en difficulté, les maisons relais et les maisons de jeunes ou encore les services thérapeutiques socio-familiaux.

La Fondation Maison de la Porte Ouverte

La Fondation Maison de la Porte Ouverte a comme objectif d’être en constante recherche de la meilleure réponse possible à un besoin identifié, et ceci en réflexion et en collaboration avec toutes les personnes concernées.

120 professionnels et une vingtaine de bénévoles s’engagent avec respect et empathie dans des services et des structures d’accueil jour et nuit s’adressant à:

  • Des mineurs et à leurs familles en situation de crise psycho-sociale aiguë

  • Des adolescents masculins et à leurs familles en situation de détresse

  • Des mineurs non-accompagnés

  • Des jeunes mamans en situation de détresse et à leurs bébés

  • Des femmes en situation de détresse et à leurs enfants

  • Des victimes de la traite des êtres humains

  • Des travailleurs immigrés

Contact Presse

Service Communication

Myriam Mersch-Zimmer Tél : 406001-1 m.mersch@fmpo.lu www.fmpo.lu

Sophie Kieffer media@croix-rouge.lu Tél. : +352 27 55-2100 http://www.croix-rouge.lu