Luxembourg + 1 more

Accueillir les personnes qui fuient le conflit en Ukraine

Début mai, le Luxembourg enregistrait déjà plus de 5000 demandes de protection temporaire émanant de personnes qui fuient la guerre en Ukraine. « En deux mois, plus de personnes se sont réfugiées au Grand-Duché qu'en une année, en 2016, au plus fort de la crise syrienne » explique Nadine Conrardy, directrice du département Action et Santé sociales de la Croix-Rouge luxembourgeoise.

La Croix-Rouge luxembourgeoise soutient, au sein d'une dizaine de structures ouvertes par l'Office National de l'Accueil (ONA) et en partenariat avec d'autres acteurs, l'accueil aux familles venant d'Ukraine. Dans ce cadre, l'organisation mobilise de nombreux services pour aider à loger les nouveaux arrivants et assurer un soutien social, psychologique et éducatif.

Les nouveaux arrivants passent quelques semaines dans les structures de primo-accueil avant d'être relogés de manière plus pérenne. La Croix-Rouge luxembourgeoise participe à la mise en lien des familles proposant un accueil au Luxembourg avec celles arrivant d'Ukraine, tout en proposant également des logements individuels.

Au-delà du primo-accueil géré par le service Migrants et réfugiés, sa cellule ethno-psychologique est disponible pour les familles en cas de demande. Pour les plus jeunes le service Psy-Jeunes intervient aussi dans les structures ONA. Mais aussi le service des Maisons Relais de la Croix-Rouge luxembourgeoise propose des activités dédiées pour les enfants, après le temps scolaire.