Liberia

Liberia: Les déplacés à l'intérieur paniquent à mesure que les combats se rapprochent de la capitale

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
MONROVIA, 26 mars (IRIN) - Des combats entre les troupes régulières et les rebelles du mouvement Libériens unis pour la réconciliation et la démocratie (LURD) ont été signalés mardi au carrefour de Kley, à 35 km de la capitale, Monrovia, alors que les rebelles sont aux portes de la capitale.
L'écho de la fusillade, qui a commencé à la mi-journée, a provoqué la panique chez les milliers de personnes déplacées à l'intérieur dans plusieurs camps des alentours, notamment à Ricks, Jah Tondo et Water-in-the-Desert. Les habitants de Monrovia sont aussi inquiets et les principaux marchés, Duala et Waterside, ont été fermés. La communication par téléphone portable a été brièvement interrompue. Des sources humanitaires ont indiqué que leur personnel a été empêché par les forces loyalistes de se déplacer hors de la capitale.

Le ministre de la Défense Daniel Chea, cité par Reuters, aurait confirmé l'attaque au Carrefour Kley, le point le plus proche de Monrovia atteint par les rebelles au cours des dernières semaines.

La semaine passée, les combats se sont intensifiés dans le centre du Liberia lorsque les forces gouvernementales ont tenté de reconquérir Gbarnga, la capitale provinciale du comté de Bong, des mains des rebelles. Un nombre important de soldats de l'armée régulière se dirigeait samedi vers Gbarnga, à 150 km au nord de Monrovia.

Les habitants de l'agglomération et des zones environnantes avaient fui vers Monrovia, Totota et Ganta, cette dernière se trouvant à 55 km au nord de Gbarnga à la frontière guinéenne, a rapporté le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (BCAH/OCHA). Des personnes déplacées continuent à arriver à Totota, à 50 km au sud-est de Gbarnga, o=F9 sont assistés environ 42 000 déplacés à l'intérieur, selon les estimations. Les déplacés, venant pour la plupart du Haut Bong et du comté de Lofa, voisin, sont hébergés dans quatre camps.

"Ces camps sont dépassés par les nouveaux flux et les agences de secours construisent de nouveaux centres d'accueil pour pouvoir héberger les nouveaux arrivants. Au 18 mars, 6480 personnes étaient enregistrées dans les camps ", a informé OCHA dans un rapport sur la situation dans le pays.

Le LURD lutte depuis 1999 pour destituer le président Charles Taylor.

[FIN]

IRIN-WA
Tel: +225 22-40-4440
Fax: +225 22-41-9339
Email: IRIN-WA@irin.ci

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet soushttp://www.irinnews.org. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite d'IRIN. ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 2003