Liberia + 1 more

La Commission alloue € 4,7 millions pour le rapatriement de près de 400 000 réfugiés libériens et congolais

Source
Posted
Originally published
IP/05/972
Bruxelles, 19 juillet 2005 - La Commission alloue € 4,7 millions pour le rapatriement de près de 400 000 réfugiés libériens et congolais.

La Commission européenne soutient le retour de plus de 400 000 réfugiés et personnes déplacées dans leur pays d'origine (Libéria et République Démocratique du Congo). Deux nouvelles décisions d'un montant total de € 4,7 millions viennent d'être allouées pour faciliter le rapatriement et la réinstallation de ces populations. Cette aide est acheminée via le service d'aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO), placé sous la responsabilité du Commissaire Louis Michel.

Suite aux violentes offensives menées par les groupes rebelles au Libéria, plus de 170 000 libériens se sont déplacés à l'intérieur du pays et environ 200 000 libériens se sont réfugiés dans les pays voisins (Sierra Leone, Côte d'Ivoire, Guinée). L'amélioration progressive de la situation du pays permet désormais le retour de ces personnes dans leur région d'origine. Une nouvelle aide de € 2,7 millions va permettre aux partenaires humanitaires de la Commission de soutenir le retour et la réintégration dans leur zone d'origine de près de 370 000 libériens. Cette décision couvre différents secteurs d'activités tels que : la protection des populations vulnérables ; le transport des personnes ; la distribution de nourriture et d'articles non alimentaires ; l'accès aux services de santé, à l'eau et à l'assainissement ; la distribution d'outils et de semences et le soutien aux autorités locales d'accueil de ces populations.

Les affrontements entre les forces armées gouvernementales de la République Démocratique du Congo (RDC) et les forces rebelles, ont forcé près de 60 000 congolais à chercher refuge en République du Congo. Suite à la cessation des hostilités en RDC, la Commission soutient le rapatriement et la réintégration de ces réfugiés congolais par l'allocation de € 2 millions. Cette aide vise à favoriser le rapatriement volontaire de 24 000 réfugiés par: la mise en place de centres d'accueil pour préparer les départs; le transport des personnes y compris leur biens personnels et leur petit bétail; la distribution de produits de première nécessité ainsi qu'une provision alimentaire couvrant les besoins pour une période de 3 mois; la réhabilitation des services sociaux dans les zones de réinstallation ; l'appui à la réinstallation par le biais d'activités génératrices de revenus et la fourniture de kit de reconstruction de maison.

Pour mener à bien le processus d'aide au retour de ces populations, la Commission européenne reste active dans la coordination des différents acteurs impliqués, à savoir : les organisations humanitaires, les donateurs, les autorités locales et la société civile

Depuis 2003, la Commission a soutenu des activités d'aide humanitaire à hauteur de € 45 millions au Libéria et de € 128 millions pour la crise congolaise.