Lebanon + 1 more

Inspection de 80 bâtiments et remise en état de plusieurs hôpitaux et écoles : l’Aide humanitaire suisse met un terme à son intervention d’urgence à Beyrouth

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Pendant un mois, 38 experts du Corps suisse d’aide humanitaire ont participé aux opérations destinées à surmonter les conséquences immédiates de l’explosion du 4 août 2020 dans la capitale libanaise : ils ont analysé l’état des bâtiments endommagés, apporté leur soutien à deux hôpitaux en matière de soins de santé maternelle et infantile et participé à la remise en état de 19 écoles. L’intervention d’urgence de l’Aide humanitaire prend fin le 5 septembre 2020. La poursuite des mesures de soutien sera alors assurée par le bureau de coopération de la DDC, situé dans les locaux de l’Ambassade de Suisse à Beyrouth.

Un mois après l’explosion dévastatrice qui a secoué Beyrouth, les conséquences de la déflagration restent omniprésentes dans la capitale libanaise. Moins de 40 heures après la catastrophe, la Suisse avait envoyé sur place des experts du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA). Au total, cette intervention aura mobilisé 38 membres du CSA. Actuellement, sept membres du CSA se trouvent encore à Beyrouth.

L’explosion survenue dans le port de Beyrouth le 4 août 2020 a coûté la vie à environ 180 personnes et fait plus de 6500 blessés. L’onde de choc de l’explosion a provoqué la destruction de rues entières autour de la zone portuaire et endommagé ou détruit 178 écoles ainsi que plusieurs hôpitaux. Le bâtiment de l’Ambassade de Suisse a également subi d’importants dégâts et l’ambassadrice a été légèrement blessée.

Compte tenu de cette situation, l’aide de la Suisse s’est d’abord focalisée sur la structure des bâtiments et les produits dangereux. Elle s’est ensuite tournée vers le secteur de la santé et la reconstruction des écoles publiques.

  • Depuis le 4 août 2020, les experts suisses ont inspecté plus de 80 bâtiments. En collaboration avec les autorités locales, ils ont examiné dans quelle mesure les bâtiments endommagés pouvaient encore être habités sans risque. Le bâtiment de l’Ambassade de Suisse et la résidence ainsi que les appartements des membres du personnel de l’ambassade ont également été inspectés. L’ambassade a pu reprendre ses activités quelques jours après l’explosion. L’ambassadrice suisse et son équipe ont soutenu les membres du CSA lors de leurs interventions à Beyrouth.

  • La Direction du développement et de la coopération (DDC) a en outre envoyé du personnel médical et 1500 kilos de matériel dans la capitale libanaise afin d’aider deux hôpitaux à assurer la prise en charge des mères et de leurs enfants. Un hôpital a déjà pu reprendre pleinement ses activités. L’autre établissement, dont les travaux de réhabilitation sont sur le point d’être terminés, peut quant à lui à nouveau assurer la prise en charge des enfants.

  • Des experts suisses du domaine de la construction participent également à la remise en état de 19 écoles publiques. Celles-ci ont été sélectionnées avec le ministère libanais de l’éducation, une attention particulière étant accordée aux établissements scolaires destinés aux couches sociales les plus pauvres ainsi qu’aux réfugiés syriens et palestiniens. Ce soutien permettra à certaines de ces écoles de reprendre l’enseignement dès fin septembre 2020. La DDC contribue également à un projet de Caritas Suisse à Beyrouth, qui vise à améliorer l’accès à une éducation de qualité.

Le déploiement immédiat doit être achevé le 5 septembre 2020

Au total, la DDC a débloqué une enveloppe de quelque 6 millions de francs en faveur de la population de Beyrouth. Sur ce montant, 2 millions de francs seront destinés à une aide directe dans le secteur de la santé ainsi que dans celui de l’éducation, tandis que le projet de Caritas Suisse bénéficiera d’une contribution financière de 1 million de francs. Enfin, la Croix-Rouge libanaise et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) se verront allouer chacune 500'000 francs.

L’intervention d’urgence de l’Aide humanitaire suisse prendra fin le 5 septembre 2020 et les experts du CSA rentreront en Suisse. Le bureau de coopération de la DDC à l’Ambassade de Suisse et un expert suisse de la construction poursuivront l’opération de secours initiée suite à l’explosion de Beyrouth.

Informations complémentaires

Newsticker Beirut

Contact

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE