Lebanon + 1 more

Déblocage d'urgence de 5,7 millions de dollars pour le Liban

Source
Posted
Originally published
Les Nations Unies ont accordé un don de 5,7 millions de dollars du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) au Liban, alors que les combats se poursuivent dans les camps de réfugiés palestiniens du nord du pays.

« Cela fait maintenant trois semaines que nous voyons des civils innocents, membres d'une population de réfugiés déjà vulnérable, souffrir des violents combats qui ont lieu à l'intérieur et autour du camp de Nahr El-Bared », a déclaré à New York le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires de l'ONU, John Holmes.

« Bien que nous déplorions la poursuite de la violence, nous devons également nous hâter d'apporter de toute urgence l'aide nécessaire à ceux qui souffrent », a-t-il souligné.

Les fonds du CERF seront utilisés en priorité dans les domaines de l'aide alimentaire, le logement et les équipements ménagers, l'eau et l'assainissement, les soins, l'éducation et la protection des personnes.

A ce jour, plus de 30.000 personnes ont quitté le camp de Nahr El Bared, la plupart ayant trouvé refuge dans le camp voisin de Beddawi qui est passé de 16.000 habitants à plus de 37.000 en quelques jours.

3.000 Palestiniens sont restés dans leur camp et sont confrontés à une situation en perpétuelle aggravation et des manques en nourriture, en médicaments, en eau et en électricité.

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) avait lancé un appel le 4 juin de 12,7 millions de dollars pour les trois prochains mois afin de répondre aux besoins de ces milliers de réfugiés palestiniens déplacés par les combats (dépêche du 04.06.2007).

Les fonds du CERF sont destinés à l'UNRWA, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le Département de la sûreté et de la sécurité de l'ONU, qui travaillant en partenariat avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le Programme alimentaire mondial (PAM), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et l'Organisation internationale du Travail (OIT), entre autres.

Le CERF est géré par le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, au nom du Secrétaire général, en fonction des requêtes de base formulées par les coordinateurs humanitaires ou résidents dans les zones touchées par des urgences humanitaires.