Lebanon

Conférence des donateurs au Liban: CARE appelle à la solidarité avec le peuple libanais.

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Une nouvelle conférence des donateurs pour le Liban est organisée par la France et l’ONU ce mercredi 2 décembre. Elle réunira quelques pays pour évaluer les besoins humanitaires, depuis l’explosion dévastatrice du port de Beyrouth. Cette conférence doit être l’occasion de lever des fonds pour soutenir la reconstruction de la capitale mais également de répondre plus largement à la pire crise économique et politique de l’histoire moderne du Liban. L’ONG CARE appelle à la solidarité avec le peuple libanais qui voit la situation se dégrader chaque jour davantage.

Plus d'un demi-million de personnes ont perdu leur emploi

Lors de la première conférence humanitaire début août, la communauté internationale a mobilisé 250 millions d'euros d'aide d'urgence. Malgré cela, le Liban reste au bord de l'effondrement. En avril 2018, avant le début de la crise, les experts avaient déjà estimé que le pays avait besoin de plus de 10 milliards de dollars américains pour faire redémarrer son économie * mais le Liban n'a jamais reçu un tel soutien.

« Le Liban traverse une crise sans précédent depuis la fin de la guerre civile. La nourriture, les médicaments et autres produits essentiels sont devenus rares. C'est la première fois dans l'histoire contemporaine du Liban que le pays est confronté à l'insécurité alimentaire. Le prix des denrées de base, comme le lait, le riz et les œufs, a quadruplé en quelques mois seulement. Plus d'un demi-million de personnes ont perdu leur emploi et de nombreuses entreprises ont dû fermer. Dans les villes de tout le pays, les magasins font faillite en raison du manque de clients. Les familles de la classe moyenne n'ont plus les moyens d'acheter du lait pour leurs enfants et les familles à faible revenu sont confrontées à une extrême vulnérabilité », alerte Bujar Hoxha, directeur de l'ONG CARE au Liban.

Le Liban a un besoin urgent de notre soutien

Le Liban est pris au piège d'une crise qui s'aggrave et les besoins humanitaires ne cessent de s'accroître. Pour éviter une catastrophe humanitaire, le soutien de la communauté internationale est crucial. L'impact de la pandémie de Covid-19 et l'explosion du port de Beyrouth en août dernier ont rendu la situation encore plus complexe. Les hôpitaux et les unités de soins intensifs sont débordés et le système de santé risque de s'effondrer.

« Le Liban fait face à une catastrophe. Avec une inflation à la hausse et des retraits bancaires limités, les gens ont sombré dans la pauvreté. A Beyrouth, les coupures de courant sont de plus en plus régulières. Les familles les plus pauvres vivent chaque jour dans l'angoisse, craignant d'être expulsées de chez elles. Le peuple libanais est désespéré et il n'y a pas de lumière au bout du tunnel. Le Liban a un besoin urgent de notre soutien », exhorte Bujar Hoxha, directeur de l'ONG CARE au Liban.

  • Déclarations faites durant le CEDRE (Conférence économique pour le développement, par les réformes et avec les entreprises)