Lebanon + 1 more

3e conférence internationale de soutien à la population du Liban – La France continue de se mobiliser

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Le Président de la République Emmanuel Macron a co-présidé, avec la Vice-Secrétaire Générale des Nations Unies, Amina Mohammed, la troisième conférence internationale de soutien à la population du Liban.

Un an après la violente explosion dans le Port de Beyrouth, la population libanaise fait toujours face à de nombreux besoins humanitaires urgents.

La France continue d’œuvrer, à hauteur de 85 millions d’euros en 2020, au soutien des populations et de mobiliser la solidarité internationale pour répondre aux besoins essentiels du Liban.

La France poursuit son action pour répondre aux besoins essentiels de la population.

Pour la sécurité alimentaire.

Plus d’un habitant sur cinq se trouve en situation d’insécurité alimentaire en 2021.

Depuis un an, le prix des denrées alimentaires de base a doublé, voire triplé, et ce alors que le pays importe 80% de ces produits.

➜ La France envoie des colis alimentaires et distribue des subventions aux acteurs engagés localement dans la distribution de nourriture.

➜ La France soutient également le secteur agricole libanais afin de renforcer la résilience du pays en matière alimentaire.

Pour la santé.

La crise qui frappe le pays a conduit à la fermeture de 40 % des lits d’hôpitaux. L’accès de la population aux médicaments est de même largement entravée.

➜ La France a soutenu le Liban dans la lutte contre la COVID-19 : 3 millions de masques FFP2 et 36 respirateurs ont été par exemple acheminés en juillet.

➜ L’hôpital public Rafic Hariri a bénéficié d’un accompagnement de 25 millions d’euros depuis 2019.

➜ Face aux besoins croissants, la France a de même contribué à hauteur de 5,3 millions d’euros au programme national de santé mentale.

Pour l’éducation et la formation.

Selon l’UNICEF, 15 % des familles ont interrompu la scolarisation de leurs enfants du fait de la crise.

➜ La France est venue soutenir le réseau d’enseignement français, à hauteur de 21 millions d’euros et les écoles publiques libanaises à hauteur de 12 millions d’euros.

➜ Les étudiants libanais arrivant en France ont également bénéficié d’une aide renforcée, via des bourses, des allocations d’installation, et la gratuité des droits d’inscription universitaire.

Pour la reconstruction du Liban.

L’explosion du port a causé de nombreux dégâts sur les infrastructures et le tissu économique libanais.

➜ La France s’est concentrée sur l’assainissement des quartiers de Beyrouth touchés par l’explosion ainsi que sur la reconstruction de logements.

➜ La France accompagne également la reconstruction du Port de Beyrouth, essentiel à la sortie de crise et à la reprise économique du pays à hauteur de plus de 6,5 millions d’euros.

La France continue de mobiliser la communauté internationale.

La France a activement contribué à mobiliser la communauté internationale pour répondre aux besoins urgents de la population vivant au Liban.

Dès le 9 août 2020, la France a organisé une conférence internationale de soutien lors de laquelle les différents États et bailleurs de fonds se sont engagés à hauteur de 257 millions d’euros.

Lors de la deuxième conférence de soutien à la population libanaise, le 2 décembre 2020, l’aide mobilisée avait dépassé les 280 millions d’euros.