Iraq + 1 more

La France soutient les projets de résilience agricole du PAM au sud de l’Irak

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

BAGDAD – Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies a salué la contribution de 250 000 euros de la France aux activités de renforcement de la résilience agricole dans la province de Bassorah, dans le sud de l’Irak, qui soutiendront 7 500 personnes et leurs familles.

C’est la première fois que la France soutient le travail du PAM dans le sud de l’Irak, renforçant à long terme l’autonomie de dizaines de milliers de personnes indirectement, dans des communautés vulnérables et en situation d’insécurité alimentaire. De telles initiatives sont encore plus vitales pendant la pandémie de COVID-19.

Le projet est également financé par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et mis en œuvre en collaboration avec la municipalité de Bassorah, les communautés locales et l’ONG partenaire Action Contre la Faim.

« L’Irak est particulièrement touché par les changements climatiques dus à la sécheresse et à la salinisation de l’eau d’irrigation, notamment dans le Sud du pays », a déclaré Bruno Aubert, ambassadeur de France en Irak. « Il est urgent d’agir, et dans ce contexte, la France est profondément engagée pour soutenir l’agriculture irakienne à travers le Programme alimentaire mondial. Planter des palmiers dattiers contribue à lutter contre la désertification et à soutenir les revenus des agriculteurs irakiens. »

Plus de la moitié des participants sont des femmes, et le projet fournit des subventions aux entreprises à 50 femmes stagiaires, afin de les aider à créer de petites entreprises. Cela comprend des conseils sur la production alimentaire, la commercialisation et la vente aux marchés locaux, l’amélioration des liens et la création de revenus durables.

‘’Le PAM salue ce généreux soutien de la France, qui contribuera à créer de nouvelles opportunités d’emploi et à atténuer l’impact du changement climatique sur les ressources naturelles », a déclaré le représentant du PAM en Irak, Abdirahman Meygag. « Le partenariat solide entre le PAM et la France en matière d’aide au développement a un impact positif sur les communautés locales, améliorant la productivité agricole et l’accès des populations à l’eau. Les participants sont également en mesure de créer de petites entreprises et des chaînes de valeur pour les aliments qu’ils produisent dans le sud de l’Irak.’’