Iraq

Irak: Face aux menaces qui pèsent sur les populations civiles, les ONG signataires ont décidé de coordonner leur action selon des principes communs

Source
Posted
Originally published
Signataires : Action contre la Faim, Enfants du Monde - Droits de l'Homme, Handicap International, Médecins du Monde, Première Urgence, Solidarités
Paris, le 3 mars 2003.- Notre intervention n'est pas conditionnée par l'éclatement d'une guerre dont nous continuons de récuser la nécessité compte tenu des possibilités pacifiques de désarmement de l'Irak en cours.

Face à la création à Washington d'un office de la reconstruction et de l'assistance humanitaire placé directement sous la responsabilité de l'état-major américain, nous rappelons que le terme " humanitaire " doit être réservé à l'action d'organismes indépendants appliquant des principes de neutralité et d'impartialité. Quelle que soit la nature d'un conflit, les signataires rappellent que les belligérants partie au conflit ont le devoir de respecter et d'appliquer le droit international humanitaire, indépendamment de toute autre considération. L'action humanitaire ne peut pas être considérée comme une arme au service d'objectifs militaires. Elle n'est pas le service après-vente de la guerre.

Nous refusons de subordonner notre action sur le terrain à une autorité militaire qui est partie au conflit. Les belligérants restent libres de monter des programmes d'assistance. Mais, ces actions " civilo-militaires " ne peuvent être qualifiées d'humanitaires.

Les signataires renouvellent leur exigence de voir respecter le droit d'accès aux victimes, consacré par le droit international, ainsi que leurs capacités à évaluer les besoins de manière indépendante et à contrôler la finalité de l'aide. Limiter notre intervention aux zones " pacifiées " dans le sillage des troupes, c'est dénaturer l'aide humanitaire en lui imposant un choix entre les victimes.

Contact presse :

Action contre la Faim : Anne Degroux, 01 43 35 88 42
Handicap International : Maud Saheb, 01 43 14 87 02
Médecins du Monde : Annabelle Quenet, 01 44 92 14 32, Laure Weisgerber, 01 44 92 14 31
Première Urgence : David Martinez, 01 55 66 99 65
Solidarités : Sébastien Le Clézio, 01 43 15 13 13
Enfants du Monde - Droits de l'Homme : Yves Buanic, 01 42 72 71 78