Iraq

Depuis plus de dix ans, l'Iraq vit toujours sous embargo et la population civile en paye, seule, les conséquences

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Le 17 janvier 1991, les forces coalisées déclenchaient l'opération "Tempête du Désert", afin de libérer le Koweït occupé par l'armée iraquienne. Au terme de six semaines de bombardements intensifs, les instances internationales faisaient se retirer l'Iraq du territoire koweïtien mais décidaient quelques mois plus tard, de maintenir l'embargo en vigueur depuis août 1990.
Dix ans après, l'état sanitaire du pays ne fait que s'empirer. L'augmentation significative de la malnutrition, le doublement de la mortalité infantile (5000 enfants meurent chaque mois), la réapparition de maladies anciennement éradiquées (choléra, typhoïde), le délabrement des structures de santé et de l'ensemble des structures sociales sont les signes les plus visibles d'une population exsangue.

Mais l'embargo a aussi des conséquences plus pernicieuses qui, fait unique dans l'histoire, déstructurent le pays et le cantonnent dans un état de sous-développement : disparition de la classe moyenne, paupérisation de la population au profit de circuits économiques parallèles, accès à la connaissance bloqué.

En dehors de tout parti pris politique, force est de constater qu'aujourd'hui, les conséquences de l'embargo sont contraires aux effets escomptés. Utilisé comme moyen de pression contre les gouvernements en place, il ne touche que les populations civiles. Dès lors qu'il appauvrie et affame la population, il devient même contraire au Droit Humanitaire International.

Parmi les rares associations d'aide humanitaire présentes sur place, Première Urgence a mis en place depuis décembre 1997 un important programme de réhabilitation hospitalière sur l'ensemble du pays. A ce jour, nous avons réhabilité 27 hôpitaux, soit un quart des structures hospitalières de l'Iraq. Concernée par les conséquences humanitaires des embargos dans le monde, Première Urgence entreprendra une série d'initiatives dans le cadre de la semaine européenne d'action pour la levée de l'embargo en Iraq (21-28 février 2001), afin de sensibiliser l'opinion sur ce sujet.

Contact Presse :

Elise Masiulis ou Jean-Yves Troy
tél : 01 41 16 84 00
E.mail : info@premiere-urgence.org
www.premiere-urgence.org