Indonesia

Infrastructures de pêche en Indonésie

Source
Posted
Originally published
En Indonésie, la mission d'entraide qui s'est rendue sur place du 15 au 24 avril a été reçue au Ministère des Affaires Maritimes et de la pêche. Un mémorandum a été signé afin que le SPF soutienne des projets de réhabilitation et de reconstruction dans la région de Naggroe Aceh Darussalam en partenariat avec les autorités légales ou traditionnelles reconnues par le Ministère.

Le Secours populaire aura pour mission d'identifier les bénéficiaires, de participer à la reconstruction des infrastructures touchant à la pêche, à la réhabilitation et à la reconstruction des équipements collectifs, à l'organisation et à la réactivation des coopératives de pêcheurs comme de leurs associations.

Les membres de la mission ont rencontré diverses associations telles que Widiandayayani - BKPK (Health Promotion Coordination Board), DOMPET, et l'association Leuser.

Ils ont poursuivi leur voyage en se rendant dans un village dévasté de Lambada Lhok où le Secours populaire a déjà mis en place un projet de construction de maisons avec son partenaire la Fondation Leuser.

Quatre maisons ont d'ores et déjà été financées et 26 autres devraient l'être prochainement. De même la construction d'un bâtiment léger destiné à une coopérative et au micro-crédit est en cours de construction tout comme une unité en dur destinée à la production de glace.

De nouveaux produits de première nécessité ont pu aussi être distribués à la population de ce village tels que des produits alimentaires, du riz, du sucre, de l'huile, du lait concentré, des produits de toilette et d'hygiène, des friandises, des vêtements scolaires, des ballons de football et de volley-ball, un filet de volley-ball, et une télévision pour le village. (dépenses 1500 $).

L'implantation d'une unité sanitaire différenciant l'accueil des femmes et des hommes pourrait être envisagée.

L'équipe s'est ensuite rendue dans la province de Banda Aceh.

Le chef de la province a mentionné immédiatement son besoin le plus crucial, disposer d'unités mobiles de fabrication de glace, en pain de glace et en glace pilée pour la conservation du poisson.

Un projet de fourniture d'unités de production de glace pour remplacer progressivement celles qui ont été emportées par le tsunami est à l'étude.

Au total, trente unités qui permettaient la conservation du poisson pour trente mille pêcheurs doivent être remplacées. (coût prévisionnel : 100 000 euros l'unité).

La fourniture de ces unités, et leur usage dans le cadre coopératif permettraient en outre d'approvisionner tous les petits marchands locaux et contribueraient à restituer des conditions d'hygiène convenables.

Un second projet est à l'étude, il concerne la reconstruction de l'école de pêche, réduite à néant par le tsunami.

La Coopérative de pêcheurs Mercusuar souhaite engager un partenariat avec le Secours populaire afin de donner les moyens de subsistance aux éleveurs de poulets et petits commerçants de Lambda (Banda Aceh) (coût prévisionnel 4 450 euros).

Le Secours populaire est aussi en relation avec Leuser Fondation, avec qui trois projets sont en cours d'évaluation.

Le premier concerne le parrainage pour le soutien financier de 200 enfants de Banda Aceh (fournitures scolaires, bicyclettes...) (coût prévisionnel : 50 200 euros pour un an).

Le second concerne la construction d'un local coopératif pour les pêcheurs et d'une usine de fabrication de glace à Lambda (coût prévisionnel : 54 500 euros).

Le troisième projet concerne la construction d'un collège à Lhok Nga (Banda Aceh) (coût prévisionnel : 133 000 euros).

Le partenaire Yasindo Walhi propose quant à lui des reconstructions micro-économiques sur trois ans concernant des agriculteurs, des éleveurs, des petits commerçants de 10 villages à 150 km de Banda Aceh (coût prévisionnel : 358 720 euros).