India + 3 more

Tsunami du 26 décembre 2004 : Cinq ans d'engagement du Secours Catholique-Caritas France aux côtés des populations victimes

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Paris, le 17 décembre 2009 - Cinq ans après le tsunami qui a fait des centaines de milliers de victimes en Asie du Sud-est, le Secours Catholique-Caritas France achève actuellement ses programmes au Sri Lanka, en Inde et en Indonésie. Cet engagement de cinq ans représente le plus grand chantier de réhabilitation de l'histoire de l'association, mené en lien avec ses partenaires locaux. Il s'est fait dans trois domaines prioritaires : réponse à l'urgence les premiers mois, reconstruction des infrastructures, et enfin relance des activités socio-économiques afin de redonner les moyens aux communautés de se projeter dans l'avenir. Cette stratégie globale d'intervention a par ailleurs intégré une préparation indispensable des populations aux urgences, afin qu'une autre catastrophe ne produise pas les mêmes effets.

A la fin de l'année 2009, les fonds collectés par le Secours Catholique-Caritas France s'élèvent à 38,2 millions d'euros. Ils ont été engagés à 49% sur le Sri Lanka, 25,6% sur l'Indonésie, 24,6% sur l'Inde et 0,8% sur la Thaïlande. Sur ces fonds, 36 millions d'euros ont été consacrés aux victimes du tsunami et à leurs communautés, et 2,2 millions d'euros ont été réaffectés, avec l'accord préalable des donateurs, aux victimes du Darfour. Dans un souci d'efficacité, une unité opérationnelle spécifique a été créée afin de gérer au mieux les dons. Ce travail, mené de concert avec le réseau Caritas et les partenaires locaux du Secours Catholique, a abouti notamment à la mise en place de 15 600 abris temporaires dans la phase d'urgence, puis à la reconstruction de 26 800 maisons et de 165 écoles. 230 000 personnes ont également bénéficié de programmes de relance économique (microcrédits, formations,...) et d'aide psycho-sociale. Au total, on dénombre environ 1,4 million de bénéficiaires des actions menées dans les trois pays par le Secours Catholique-Caritas France et ses partenaires au cours des cinq ans. L'intervention du Secours Catholique-Caritas France s'est faite dans trois domaines prioritaires (urgence, reconstruction, relance des activités socio-économiques), en intervenant dans la durée auprès des populations et en collaborant avec des organisations locales partenaires afin de répondre au mieux aux besoins.

Dès les premiers mois, le Secours Catholique-Caritas France a mis en œuvre un premier plan d'action pour répondre à l'urgence : distribution de biens de première nécessité, construction d'abris temporaires, mise en place d'un soutien psychologique. Après ces premiers secours délivrés, l'organisation et ses partenaires se sont engagés à reconstruire des infrastructures résistantes (maisons et écoles antisismiques), avec l'appui de professionnels dans ce domaine. Ainsi, le 30 septembre 2009, lors du séisme à Padang en Indonésie, plusieurs centaines de familles ont été épargnées car elles avaient été relogées dans des maisons construites selon les normes antisismiques. Une fois les bénéficiaires dans les trois pays relogés, l'objectif principal a été de donner les moyens aux populations d'exercer une activité leur permettant d'assurer leur subsistance. Des actions de relance économique ont été mises en place (création de micro-entreprises, microcrédit, distribution de matériel, formations,...), principalement dans les secteurs qui ont été les plus touchés par le tsunami, la pêche et l'agriculture.