La CRS intensifie son aide en Asie

Report
from Swiss Red Cross
Published on 28 Aug 2007
La décrue des eaux se fait lente dans les différents pays asiatiques touchés par les inondations et des dizaines de milliers de personnes vivent actuellement dans des conditions plus que précaires. La CRS double le volume de son aide, qui se chiffre désormais à un million de francs. Elle intervient principalement dans l'Etat indien du Bihar et au Bangladesh.

« Dans l'Etat du Bihar, de nombreux villages isolés que nous avons réussi à atteindre par bateau reçoivent pour la première fois une aide extérieure depuis que la mousson a commencé, début août » remarque Peter Eppler, délégué de la CRS dépêché dans le nord de l'Inde. En plus de denrées alimentaires et de bâches en plastique, les organisations partenaires locales approvisionnent les populations concernées en médicaments afin de les protéger au maximum des problèmes liés à l'insalubrité de l'eau tels que diarrhées, refroidissements et maladies cutanées. Un grand nombre de sinistrés étant dans l'impossibilité de réintégrer leur maison, et les températures pouvant descendre jusqu'à 5 degrés durant les mois d'hiver à venir, la CRS donne la priorité à la distribution de couvertures.

Au Bangladesh, les inondations ont entraîné une pollution des eaux de boisson dans de nombreuses régions. La CRS participe au financement des 15 équipes médicales mobiles actuellement déployées par la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour contrer ce problème. Par ailleurs, la CRS fournit 300 tentes aux sans-abri. Le vaste programme d'aide mis en œuvre par la Croix-Rouge au Bangladesh bénéficie à 350 000 personnes.

Au Pakistan, une équipe logistique est toujours chargée de coordonner la répartition des biens de secours dans les régions sinistrées du Baloutchistan. La CRS mène également des interventions d'urgence au Népal et dans le sud de la Chine.