Honduras

Honduras : Se préparer aux désastres, pour limiter les risques

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Pour répondre aux désastres naturels qui touchent régulièrement le département de Gracias a Dios au Honduras, Handicap International a mis en place depuis décembre 2008 un projet de préparation et de réduction des risques, impliquant la pleine participation des personnes handicapées

Les habitants du département de Gracias a Dios, zone extrêmement pauvre de la cote caraïbe du Honduras, sont régulièrement frappés par des catastrophes naturelles, notamment des cyclones. Handicap International qui intervient dans le pays depuis 2003, travaille avec GOAL - Organisme non Gouvernemental Irlandais - qui a décidé d'intervenir au niveau de la communauté, sur la base de son expérience en aide humanitaire. La coopération des deux associations doit permettre de réduire la vulnérabilité et d'augmenter la capacité d'agir des communautés qui ont des risques élevés face aux désastres naturels.

Ce projet pilote doit permettre que la population, les organisations et les institutions prennent en considération la participation, l'implication des personnes handicapées lors de la préparation, prévention ou de la réduction des risques et de la gestion des désastres. Car dans les contextes de crises majeures (cyclones, glissements de terrain...), on observe que les personnes handicapées sont bien souvent oubliées de l'aide et que leurs spécificités ne sont pas prises en compte dans les actions de prévention.

Le projet est mis en œuvre notamment dans trois cantons (Juan Francisco Bulnes, Ahuas et Brus Laguna) du département de Gracias a Dios avec une approche spécifique sur les personnes handicapées dans quatre communautés pilotes (Barra Patuca, Río Plátano, Nueva Jerusalén et Kury).

Concrètement, le projet comprend plusieurs axes d'intervention : le renforcement institutionnel des partenaires ; l'information, l'éducation et la communication sur les risques liés aux désastres ; la construction d'infrastructures à petite échelle (ex renforcement d'un pont) et la constitution de stocks de première urgence pour les personnes handicapées.

Handicap International forme des comités locaux et municipaux d'urgence - des équipes qui seront donc préparées et organisées pour réagir dans l'urgence - avec une approche qui intègre les personnes handicapées, et les associe à la prévention des risques. L'association travaille également à la coordination et la sensibilisation des acteurs institutionnels (mairies, comite national d'urgence, croix rouge, pompiers...) pour intervenir en cas de désastre national de manière inclusive. Il s'agit également que les besoins spécifiques des personnes handicapées et de leurs familles soient identifiés.

Le projet comprend la gestion du risque (premiers secours, recherche et sauvetage) en prenant en compte les personnes handicapées. En cas de catastrophe, il doit aussi permettre l'évaluation de dégâts et l'analyse des besoins spécifiques des personnes handicapées. Il intègre des projets d'infrastructures comme l'accessibilité d'une école servant de refuge...qui tiendront toujours compte des besoins des personnes handicapées, et la formation en sécurité scolaire.

* Le projet est financé par le programme DIPECHO de l'Office Humanitaire de la Commission européenne.