Haiti

Une équipe d'Oxfam dépêchée dans la zone du séisme à Haïti

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Une équipe de six spécialistes en secours d'urgence d'Oxfam en provenance du Royaume-Uni a été envoyée à Haïti pour soutenir la réponse humanitaire à la dévastation causée par le séisme qui a frappé le pays mardi.

Cedric Perus, le coordonnateur de l'action humanitaire d'Oxfam a déclaré :

« J'ai vu des personnes blessées affluer dans les hôpitaux et les édifices de plusieurs étages qui sont maintenant complètement affaissés. Il y a probablement plusieurs milliers de morts, mais il faudra des jours pour faire le bilan. Des corps risquent d'être longtemps prisonniers des décombres, car faute d'équipement de levage lourd, de nombreux lieux sont difficiles d'accès. »

« Des cadavres jonchent toute la ville. Les gens n'ont pas d'endroit o=F9 les transporter. Certains les enveloppent dans des couvertures ou du carton dans l'espoir que les autorités les ramassent. D'autres empilent les cadavres devant les principaux hôpitaux de la ville. »

« Les équipes d'Oxfam ont commencé à évaluer l'ampleur du désastre dans les différents secteurs de Port-au-Prince. Certains sont plus durement touchés que d'autres. L'épicentre du séisme se trouvait près du bidonville de Carrefour, o=F9 les gens vivaient dans des habitations de fortune. Selon les rapports, plus de 90 % de ces habitations sont en ruine.

« Nos priorités sont de fournir de l'eau potable et du matériel pour construire des abris aux gens qui ont perdu leur maison. Un très grand nombre de personnes ont dû dormir à l'extérieur la nuit dernière. Il n'a pas encore plu depuis le séisme, mais il a plu au début de la semaine et s'il pleuvait de nouveau, la situation serait encore plus catastrophique pour les sans-abri. L'insécurité règne la nuit. Il y a eu beaucoup de pillages et les marchés ont été vandalisés. »

Oxfam se prépare à envoyer du matériel à partir de son entrepôt de Bicester dans l'Oxfordshire. Ce matériel comprend des toiles de plastique et de l'équipement pour la distribution, la purification et l'entreposage de l'eau.

Il est très difficile d'établir des communications avec Haïti depuis que le tremblement de terre de magnitude 7 sur l'échelle de Richter a frappé à 15 km au sud-ouest de la capitale haïtienne, Port-au-Prince, mais la situation est manifestement très grave. Des maisons, des édifices, des routes, des écoles, des hôpitaux et des hôtels se sont écroulés. Des millions de gens sont affectés et les organismes d'aide ont besoin de millions de dollars pour leur apporter l'aide dont ils ont besoin.