Haiti

Un miracle : une femme extraite des décombres de la cathédrale par Caritas six jours après le séisme d'Haïti

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Des équipes de recherche et de sauvetage travaillant avec Caritas ont sauvé une femme mardi, une semaine après le séisme survenu à Haïti.

Le corps de sauvetage de Cancun Mexique et l'équipe de secours sud-africaine ont extrait Enu Zizi des décombres de la cathédrale de Port-au-Prince. Le sauvetage a duré deux heures. La femme avait des douleurs aux anches, elle était très souffrante et avait probablement une jambe cassée, mais elle n'avait pas de blessures critiques.

La première chose qu'elle a dite à ses sauveteurs, c'est : "Je vous aime".

Et la première voix qu'elle a entendue, c'est celle de Ruth Schöffl de Caritas Autriche. "C'était comme si on avait assisté à un petit miracle," affirme Mme Schöffl. "Après une semaine de recherches, nous avons entendu cette voix. J'ai pu parler avec elle et traduire pour l'équipe de sauvetage."

Les experts en recherche et sauvetage sont arrivés à Port-au-Prince mardi dernier avec une équipe organisée par Caritas Mexique et le coordinateur régional de Caritas Amérique latine, le père Antonio Sandoval. Ils poursuivent aujourd'hui les recherches pour trouver d'autres survivants.

Ahmed Ham, le chef de l'équipe de secours sud-africaine a déclaré : "Le sauvetage de Zizi c'est la meilleure expérience que notre équipe ait vécue. C'est la première fois que nous sauvons la vie de quelqu'un après que tant de jours se sont écoulés depuis le séisme. Cela a donné beaucoup d'énergie à l'équipe et nous allons continuer notre travail car il y a encore de l'espoir."

Hier, Caritas a effectué une distribution de l'aide à grande échelle au Petionville Club à Port-au-Prince. Sept camions ont apporté 1000 colis alimentaires pour les familles dans des grands seaux, des paquets d'eau, bâches et articles non alimentaires.

Rose St-Preux, 32 ans, est parmi les bénéficiaires de l'aide de Caritas. Le séisme ayant détruit sa maison, elle et sa famille n'ont plus d'abris. "C'est très dur", avoue-t-elle, "Nous n'avons rien. Nous vivons de ce qu'un petit commerçant a pu sauver de son magasin détruit. Cette distribution de Caritas, ce sont les premiers articles que nous recevons".

D'autres sont sur le chemin : un avion de Caritas a atterri à Port-au-Prince mercredi, la moitié de sa cargaison se dirige à Léogâne, qui a subi 90 pour cent des dégâts.

Entre-temps, signe de l'énorme vague de solidarité et d'aide pour les secours de Caritas, Caritas République démocratique du Congo a envoyé $5000 pour l'appel d'Haïti.

Contactez Michelle Hough à Port-au-Prince 00393386921177 ou mimi7tre@hotmail.com

Pour les photos du sauvetage et de la distribution, contactez Patrick Nicholson Nicholson@caritas.va ou 00393343590700