Haiti

Séisme en Haïti : TSF connecte le centre opérationnel de MSF aux Cayes et mène des opérations itinérantes pour la population

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

TSF a installé une connexion haut débit par satellite au centre opérationnel de Médecins Sans Frontières (MSF) aux Cayes et mène des opérations Wi-Fi itinérantes pour les communautés isolées des environs.

Une partie de l'hôpital principal des Cayes avait été gravement endommagée par le tremblement de terre qui a frappé Haïti le 14 août. MSF-France a installé un camp temporaire avec des tentes pour traiter les patients, et leur centre opérationnel aux Cayes s'occupe de la logistique et de la fourniture de médicaments aux hôpitaux de tout le département. Le réseau local reste instable, la connexion de TSF est donc essentielle pour que la fourniture du matériel nécessaire au traitement des patients puisse se poursuivre sans interruptions.

En parallèle, une équipe de TSF effectue des opérations itinérantes dans les environs des Cayes, afin de fournir une connectivité Internet de quelques heures aux populations touchées par le tremblement de terre. Ces opérations tiennent compte aussi de la situation COVID afin de protéger la population, et se déroulent uniquement en sans-fil avec la mise à disposition d’un lien Wi-Fi permettant de passer des appels via une application de messagerie par exemple. Les opérations itinérantes ont notamment couvert les villages de Corail Henry et Sucrerie Henry, à l'est des Cayes, où le réseau était soit hors service, soit inutilisable. Dans ces localités, la plupart des maisons se sont effondrées ou ont été gravement endommagées par le tremblement de terre, et la population vit dans des camps de fortune. « J'ai des amis au Canada et en France, j'ai pu leur envoyer des messages et télécharger des messages vocaux, c'est très important pour nous, merci beaucoup ! » nous a confié Jean-Marie Romain, un habitant de la Sucrerie Henry. La connexion de TSF leur permet de retrouver le contact avec leur famille et leurs amis, et ainsi leur partager les difficultés rencontrées dans cette situation toujours précaire.

TSF poursuit également son soutien au centre de coordination des opérations in situ (OSOCC) aux Cayes. En effet, de nombreuses familles ont tout perdu lors du séisme, et auront besoin d’un soutien pour la phase de reconstruction. Dans cette perspective d’aide durable, TSF s’est mis en relation avec un opérateur local afin d’identifier une solution de connectivité à long terme au centre de coordination. Cette connexion sera gérée par le bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (UNOCHA) et disponible pour la Protection Civile Haïtienne et toutes les organisations impliquées dans la réponse au séisme.