Haiti

Séisme en Haïti : la réponse de TSF à la première urgence se termine

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Après trois semaines d’activité sur place en soutien aux acteurs humanitaires et aux populations affectées par le séisme qui a frappé le sud-ouest d’Haïti le 14 août, la mission de TSF touche à sa fin.

Arrivée dans le pays le lendemain du séisme qui a provoqué plus de 2200 morts, TSF s’est cordonnée avec les différents acteurs télécoms afin d’assurer une connexion stable au Centre d'opérations d'urgence nationale (COUN) de la capitale Port-au-Prince. Cette connexion était essentielle pour le grand nombre d’humanitaires qui arrivaient chaque jour, mais surtout pour l'équipe des Nations Unies (UNDAC) en support du gouvernement pour l’évaluation des besoins et la coordination de tous les acteurs humanitaires actifs dans le pays.

Le désir d'aider était fort, mais les contraintes de sécurité l'étaient tout autant. Tout déplacement vers les différentes zones affectées était particulièrement difficile en raison de la présence de gangs bloquant les voies et menaçant les convois. De même, seulement quatre jours après le séisme, la tempête Grace a touché le pays avec des fortes pluies qui ont provoqué des dégâts sur les routes. Néanmoins, après quelques jours, l’équipe TSF a pu joindre les premiers convois se dirigeant vers le sud-ouest du pays.

C’est ainsi que, malgré les défis, TSF a installé une connexion satellitaire haut débit dans le premier centre de coordination humanitaire installé aux Cayes, la principale ville de l'une des zones les plus touchées. Le centre de coordination est rapidement devenu le point de référence où les acteurs humanitaires pouvaient travailler et se servir d’une connexion fiable. "Il est crucial de disposer d'internet pour gérer toutes les informations et tout coordonner" nous partage un membre de l’équipe du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (UNOCHA). Parallèlement, TSF a installé une deuxième connexion satellitaire au centre opérationnel de Médecins Sans Frontières (MSF) aux Cayes. Le réseau local étant instable, la connexion de TSF a été essentielle pour que la fourniture du matériel nécessaire au traitement des patients puisse se poursuivre sans interruptions. Cette connexion soutiendra les opérations de MSF dans la zone pour au moins trois mois.

En parallèle, une équipe de TSF a effectué des opérations de Wi-Fi itinérant pour les communautés isolées dans les environs des Cayes, afin de fournir une connectivité Internet de quelques heures aux populations touchées par le tremblement de terre. Face au Covid-19 et ses contraintes, l’équipe s’est adaptée et s’est concentrée sur les opérations Wi-Fi itinérantes qui ont permis d’assurer la protection des bénéficiaires. Ces opérations ont notamment couvert les villages de Corail Henry et Sucrerie Henry, où le réseau était hors service et les dégâts majeurs. La plupart des maisons étaient détruites, ne laissant d’autre option aux habitants que de dormir dans des abris de fortune improvisés dans des conditions très précaires. Au vu de cette situation, même juste le fait de voir quelqu’un se déplacer jusque-là pour les aider était source de soulagement et de profonde reconnaissance. « Vous êtes les premiers à venir jusqu’ici » nous ont dit les habitants de Corail Henry-haut avec des sourires sincères et chaleureux. Alors que l’équipe préparait l’opération, les communautés commençaient à se rassembler autour et à regarder avec des grands yeux. Un appel vidéo d’une personne devient en quelques secondes un appel collectif et en résulte des très grands sourires. Des phrases de remerciements « C'est très important pour nous. Un grand merci » des personnes qui ont la possibilité de partager auprès de leurs réseaux de connaissance, les photos et les informations de leur situation si difficile. C’est avec ces mots et le souvenir de ces sourires que la mission en Haïti a touché à sa fin.

La phase d’urgence en télécoms étant couverte tant pour la coordination que pour les populations, l’équipe de TSF a quitté le pays. TSF reste néanmoins en contact avec les acteurs soutenus pendant sa mission afin d’assurer un suivi des connexions installées et une assistance à distance si nécessaire.