Haiti

Séisme d'Haïti : TSF installe une connectivité satellitaire au centre de coordination des Cayes

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

TSF a installé une connexion satellitaire haut débit dans le premier centre de coordination humanitaire installé aux Cayes, la principale ville de l'une des zones les plus touchées par le puissant séisme qui a frappé le sud-ouest d'Haïti le 14 août dernier.

L'accès aux zones proches de l'épicentre a été particulièrement difficile pour les organisations humanitaires en raison des conditions de sécurité et des pluies torrentielles provoquées par la tempête tropicale Grace. Cette importante dépression a frappé la même région deux jours après le séisme, et a considérablement endommagé les infrastructures de transport.

« Nous avons rejoint les premiers convois se dirigeant vers le sud-ouest du pays et avons fourni une connectivité satellitaire au centre de coordination des opérations qui se mettait en place ici, aux Cayes. Cette connexion fiabilise les échanges entre l’équipe locale de la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC), et le niveau national de Port-au-Prince. Elle accélère aussi la mise en place du centre avec l’équipe des Nations Unies pour l'évaluation et la coordination en cas de catastrophe (UNDAC) », commente Florent Bervas, chef de mission pour TSF en Haïti.

Le centre de coordination des Cayes est appelé à devenir le principal centre de coordination de la réponse humanitaire dans les zones affectées et sera conséquemment utilisé par toutes les organisations humanitaires qui arrivent progressivement sur la zone.

En parallèle, des membres de l'équipe de TSF ont fourni un appui en télécoms aux opérations d'évaluation UNDAC autour des Cayes et de Jérémie, notamment dans les localités affectées de Aquin et Caveau Jean-Baptiste. Ces évaluations ont permis de remonter des informations sur les dommages et les besoins des populations aux agences gouvernementales haïtienne et aux organisations impliquées dans la réponse à la catastrophe.

Plus de 2 200 victimes ont déjà été confirmées, plus de 300 sont toujours portées disparues et plus de 12 000 personnes ont été blessées. TSF continue à travailler en étroite collaboration avec les Nations Unies, la Protection Civile, le Centre National des Opérations d'Urgence (COUN), Help.ngo et toutes les autres organisations présentes sur le terrain pour assurer une connectivité télécom fiable dans les zones les plus prioritaires touchées par le tremblement de terre.