Haiti

Séisme en Haïti: TSF déploie ses équipes

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
MISSION HAITI 2010: deux centres de téléphonie ouverts dans le sud-ouest de Port-au-Prince sont à la disposition des populations: l'un au Centre des Impôts à la Place Saint Pierre et l'autre dans le quartier de Boyer.

Mardi 12 Janvier, à 17h heure locale, un puissant tremblement de terre de magnitude 7 sur l'échelle de Richter a frappé l'ouest d'Haïti, à 17km de la capitale Port-au-Prince. Deux fortes secousses ont suivi : une première réplique de 5,9 et une deuxième de 5,5 ont été ressenties quelques heures après le premier séisme. D'autres secousses sont à craindre dans les heures à venir. Il s'agit du plus violent tremblement de terre depuis 250 ans.

L'ambassadeur d'Haïti aux Etats-Unis a reporté à CNN que le séisme est une "catastrophe majeure". L'aide d'urgence internationale est requise.

Port-au-Prince a été sévèrement affecté, notamment au niveau de ses infrastructures. Les services d'eau et l'électricité ont été gravement endommagés. La coupure des lignes téléphoniques rend les communications quasiment impossibles. De nombreux bâtiments se sont effondrés dont celui des Nations Unies, la plupart des grands ministères et le palais présidentiel.

En réponse à cette catastrophe humanitaire, TSF a déployé une équipe d'urgence depuis sa base régionale à Managua pour apporter son soutien essential en télécommunications d'urgence. Ils transportent des équipements satellites mobiles et fixes. Des renforts du siège international seront également envoyés. En collaboration étroite avec OCHA (United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs) et le Service d'Aide Humanitaire de la Commission européenne, les équipes TSF vont atterrir à Saint-Domingue avec pour objectif de rejoindre Port-au-Prince dès que possible.

A ce stade, les moyens d'accès sont limités à cause des débris et autres obstacles sur les routes. L'aéroport de Port-au-Prince serait fermé.

Selon les premières estimations, il y aurait des milliers de morts et de blessés. L'impact de la catastrophe est d'autant plus important que les régions affectées sont très peuplées (2,2 millions d'habitants avec une densité de 429 personnes/km=B2). 5,4 millions de personnes seraient affectées par le séisme. Les chiffres définitifs ne sont pas encore établis.

Haïti est le pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental. Parmi les 9,6 millions d'habitants que le pays compte, plus de la moitié est âgée de moins de 21 ans. Ces dernières années, les effets de la crise alimentaire mondiale et surtout les séries d'ouragans qui se sont abattues sur Haïti ont rendu le pays très vulnérable.

Depuis 2003, TSF s'est déployé à 4 reprises en Haïti en réponse à des conflits et catastrophes naturelles (notamment les ouragans dévastateurs Gustav et Hanna), apportant son soutien en télécommunications à la communauté humanitaire mais également aux populations affectées. Il s'agit du 5ème déploiement de TSF en Haïti.