Haiti

Séisme en Haïti (18 janvier 2010)

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Numéros d'urgence : 00 33 1 45 50 34 60 et 0 810 006 330 (numéro Azur)

Point de situation sur l'effort français (18 janvier 2010)

1. Moyens déployés

246 sauveteurs, 235 personnels de soutien et de commandement, 29 gendarmes et 9 chiens sont notamment déployés sur zone, avec 130 tonnes de matériel.

Les équipes françaises de "sauvetage-déblaiement" ont déjà conduit huit chantiers et sont actuellement engagées sur un nouveau chantier. Elles ont permis de localiser et de sortir des décombres 13 personnes vivantes. Un hôpital de campagne (70 personnes, 33 tonnes), un poste médical avancé (70 personnes, 6 tonnes) et 10 équipes médicales mobiles de proximité sont actuellement à l'œuvre à Port-au-Prince. Une station de potabilisation d'eau a été installée avec une capacité d'alimentation de 20 000 personnes/jour. Un hélicoptère de la sécurité civile assiste sur place les sauveteurs.

Par ailleurs, trois avions militaires effectuent des rotations quotidiennes entre Haïti et les Antilles françaises et ont déjà acheminé à Port-au-Prince 27,5 tonnes de matériel et vivres de première urgence (rations et eau potable). En outre, la France a décidé d'attribuer une aide alimentaire exceptionnelle d'un montant de 2 millions d'euros.

Ces déploiements ont pu être effectués de façon rapide grâce à l'efficacité et à l'excellent esprit de coopération du contrôle aérien américain à l'aéroport de Port-au-Prince.

2. Communauté française

Les numéros d'appel du Centre de Crise dédiés à la situation en Haïti ont reçu, depuis le début de la crise, près de 10 000 appels. En réponse à ces appels et grâce au travail des équipes sur place, 440 Français ont été précisément localisés sains et saufs en Haïti.

12 décès de Français ont malheureusement été confirmés tandis que nous sommes toujours sans nouvelles de 14 autres Français.

Depuis le 13 janvier, 5 rotations aériennes quotidiennes entre Haïti et les Antilles françaises ont permis d'évacuer 677 personnes, dont 596 Français, 54 Haïtiens, 20 Européens et 7 ressortissants de nationalités tierces.

3. L'effort se poursuit

Un nouvel avion affrété par le MAEE a quitté Paris le 17 janvier avec une composante "sauvetage-déblaiement" de 100 personnels et une équipe consulaire de crise chargée de renforcer le dispositif d'assistance à l'évacuation. Cet avion arrivera sur place en milieu de journée (heure de Paris).

Un C-130 du ministère de la Défense est engagé sur zone dans l'après-midi pour acheminer du fret humanitaire et transporter des ressortissants évacués d'Haïti vers les Antilles.

Deux bâtiments de la Marine Nationale (un Bâtiment de Transport Léger - BATRAL - et un bâtiment de Transport de Chalands de Débarquement) arriveront sur zone dans les prochains jours, renforçant nos capacités : engins de travaux publics, véhicules, 2 hélicoptères lourds, 2 hélicoptères légers.

Un avion transportant une vingtaine de tonnes de fret humanitaire devrait quitter la France à destination de Port au Prince dans la journée d'aujourd'hui.

Dès le 18 au matin, l'engagement français en personnels de secours, d'aide à la population haïtienne et aux ressortissants français sera ainsi porté à 650 personnels.

Enfin, les moyens français d'assistance ont également été mis à disposition des ONG, qui les auront utilisé pour acheminer 48 travailleurs humanitaires et 10 tonnes de matériel à la date du 18 janvier.

Attribution de 10 millions d'euros aux Nations unies pour l'aide d'urgence (18 janvier 2010)

Communiqué de Bernard Kouchner

Poursuivant sa mobilisation au profit de la population haïtienne si durement éprouvée par le séisme du 12 janvier dernier, la France a décidé de répondre à l'appel d'urgence pour Haïti lancé par les Nations Unies vendredi 16 janvier par une contribution de 10 millions d'euros.