Matrice de Suivi du Déplacement (DTM) – Haiti : Réponse au séisme du 12 Janvier 2010 Numéro 32 – 31 Mars 2018

Report
from International Organization for Migration, CCCM Cluster
Published on 31 Mar 2018 View Original

FAITS SAILLANTS

9,282 ménages déplacés soit 37,546 PDI, résident toujours dans des sites

26 sites de déplacés demeurent ouverts

58% de ces sites se composent principalement de tentes/abris de fortune

42% de ces sites se composent principalement d’abris transitoires (T-Shelters)

FERMÉS : 1 camp a fermé entre le 1er Janvier 2017 et le 30 Mars 2017

CIBLES POUR DES SOLUTIONS DURABLES : Des projets pour l’implémentation des solutions durables sont présentement en cours sur 2 sites (subvention au loyer et intégration locale)

INTRODUCTION ET MISSION DE LA DTM

Un séisme de magnitude 7.0 a frappé Haiti le 12 janvier 2010, causant la destruction de plus de 300,000 immeubles et le déplacement de 1.5 millions de personnes. Suite à ce séisme destructeur et en tant que chef de file du Cluster Coordination /Gestion des Camps, l’OIM a entrepris la mise en place d’un système unifié et multisectoriel de suivi du déplacement interne, nommée la Matrice de Suivi du Déplacement (DTM en anglais). Mise en œuvre depuis Juillet 2010, la DTM est un outil destiné à suivre les mouvements des Personnes Déplacées Internes (PDI) et à fournir des informations mises à jour sur les conditions de vie dans les camps et sites d’hébergement, ceci afin d’appuyer le Cluster Abri d’Urgence et Coordination et Gestion de Camp (E-Shelter/CCCM), ainsi que les autres acteurs humanitaires et du relèvement. L’OIM met en œuvre la DTM, en partenariat avec le Gouvernement d’Haiti, à travers la Direction de la Protection Civile (DPC).

International Organization for Migration:

Copyright © IOM. All rights reserved.