Haiti

L'UE mobilise une aide humanitaire d'un montant de 3 millions d'euros à la suite du tremblement de terre qui a dévasté Haïti

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Face aux effets dévastateurs du violent tremblement de terre qui a frappé Haïti le 14 août, l'Union européenne alloue une aide humanitaire de 3 millions d'euros pour répondre aux besoins les plus urgents des populations touchées.

Janez Lenarčič, commissaire à la gestion des crises, a déclaré à ce sujet: «Le séisme dévastateur de magnitude 7,2 qui a secoué Haïti engendre des besoins humanitaires urgents. L'UE mobilise rapidement une aide pour soutenir ce pays déjà extrêmement fragile où les ouragans et les fortes pluies aggravent une situation déjà dramatique. Le tremblement de terre a frappé alors que la pandémie de COVID-19 et l'insécurité croissante constituaient déjà une menace pour le pays. Nous nous tenons prêts à fournir une aide supplémentaire.»

Pour permettre d'intervenir le plus vite possible, les fonds de l'UE seront mis en œuvre par des partenaires humanitaires déjà actifs dans la réaction d'urgence et viendront soutenir et renforcer la capacité de ces derniers à fournir rapidement une aide humanitaire aux Haïtiens les plus vulnérables. Les fonds seront utilisés pour répondre aux besoins les plus immédiats, tels que la fourniture d'une assistance médicale aux hôpitaux locaux, qui sont submergés, ainsi que d'eau, de services d'assainissement et d'hygiène, d'abris et de services de protection aux populations les plus touchées et les plus défavorisées.

Contexte

Le 14 août, le sud-ouest d'Haïti a été frappé par un tremblement de terre d'une magnitude de 7,2 qui s'est produit à 10 km de profondeur, tuant plus de 1 300 personnes et en blessant près de 6 000 autres. Les fortes secousses ont détruit des bâtiments et des habitations, gravement endommagé des hôpitaux et des écoles, provoqué des ruptures des réseaux d'eau et brisé des routes et des ponts.

Le séisme a frappé un pays déjà extrêmement fragile, exposé aux catastrophes naturelles et d'origine humaine, et chroniquement mal préparé à faire face à l'arrivée de la pandémie de coronavirus. Les pénuries alimentaires et la malnutrition, les épidémies et les besoins humanitaires générés par la crise migratoire actuelle nécessitaient déjà une aide humanitaire continue. En outre, la crise liée à la COVID-19 contribue à aggraver la crise actuelle de l'insécurité alimentaire en Haïti, qui touche 4,4 millions de personnes, soit 40 % de la population.

Le service satellitaire d'urgence Copernicus de l'UE a été activé à la suite du tremblement de terre et fournit actuellement des cartes de la région. Le Centre de coordination de la réaction d'urgence de l'UE, qui fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, évalue en permanence la situation pour en suivre l'évolution et coordonner une éventuelle aide supplémentaire de l'UE.