L'UE mobilise 9 millions d'euros pour faire face à la crise alimentaire à Haïti

L'Union européenne a débloqué 9 millions d'euros d'aide humanitaire en réponse à la détérioration de la situation alimentaire et nutritionnelle à Haïti. L'aide humanitaire permettra de couvrir les besoins alimentaires et nutritionnels essentiels de plus de 130, 000 personnes vivant dans les zones les plus affectées.

_« Pour l'UE, la situation humanitaire à Haïti n'est pas une crise oubliée. Nous sommes déterminés à apporter un soutien vital aux populations victimes de la crise alimentaire et nutritionnelle qui sévit dans le pays. Cette enveloppe vient s'ajouter aux 12 millions d'euros alloués en 2018 pour répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels urgents des haïtiens », _a déclaré Christos **Stylianides, **commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises.

Les fonds alloués bénéficieront aux familles vivant dans les zones les plus touchées par la crise ainsi qu'aux enfants souffrant de malnutrition aigüe. Une aide nutritionnelle vitale sera également fournie a plus de 5000 enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aigüe. En même temps, l'UE soutiendra des actions visant à renforcer l'analyse de la situation alimentaire et à améliorer la qualité de la réponse humanitaire.

Dans le cadre de l'aide humanitaire de la Commission européenne, une attention particulière est accordée aux victimes de crises oubliées, c'est-à-dire de crises humanitaires graves et prolongées dans lesquelles les populations touchées ne reçoivent pas suffisamment d'aide internationale, comme c'est le cas à Haïti. Avec 404 millions d'euros alloués depuis 1994, Haïti est le principal bénéficiaire de l'aide humanitaire de la Commission européenne en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Contexte

En raison de sa vulnérabilité aux risques naturels et de ses niveaux élevés de pauvreté, Haïti n'a qu'une capacité limitée à faire face aux situations d'urgence récurrentes, et notamment aux tremblements de terre, aux ouragans et aux sécheresses prolongées.

Ces derniers mois, la situation humanitaire à Haïti s'est dramatiquement détériorée et le pays se trouve confronté à de graves pénuries alimentaires. Entre 2018 et 2019, le nombre de personnes en situation de crise ou d'urgence alimentaire a doublé pour atteindre 2,6 millions, soit 25 % de la population. La prévalence de la malnutrition aiguë chez les enfants de moins de cinq ans demeure par ailleurs élevée et supérieure aux niveaux d'urgences de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans plusieurs zones, notamment dans le département nord-ouest.

3 millions d'euros ont été mobilisés fin juillet 2019 et sont destinés à la réduction des risques de catastrophe.

Un accent particulier est mis sur la création en Haïti d'un lien efficace entre l'aide d'urgence, la réhabilitation et le développement (LRRD) afin d'assurer la transition entre les interventions d'urgence et l'aide au développement structurel du pays. Plus particulièrement, en termes de coopération au développement l'allocation de fonds de l'UE pour Haïti constitue la plus importante de la région avec 420 million d'euros pour la période 2014-2020. Ces fonds sont destinés à soutenir le développement et la lutte contre la pauvreté dans le pays en se focalisant sur quatre secteurs prioritaires, à savoir le renforcement et la modernisation de l'administration publique, l'éducation, le développement urbain et les infrastructures, ainsi que la sécurité alimentaire et nutritionnelle.