Haiti + 11 more

L'ONU attribue 104 millions de dollars à des crises humanitaires négligées

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

25 janvier 2012 – La Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, a annoncé mercredi l'octroi de 104 millions de dollars à 13 situations d'urgences négligées à travers le monde. « Des millions de personnes ont besoin d'aide à travers le monde dans des endroits qui ne font plus la 'une' des médias. Ces fonds aideront à sauver des vies. J'espère que davantage de fonds seront rendus disponibles par des gouvernements et d'autres bailleurs de fonds pour soutenir nos interventions humanitaires », a déclaré Mme Amos.

Les fonds qui ont été mis à disposition par le Fonds central des Nations Unies pour les interventions d'urgence (CERF), seront alloués à des programmes ayant pour objectif de sauver des vies et identifiés par les Coordonnateurs humanitaires dans les pays concernés. Ces pays ont été sélectionnés sur la base des besoins humanitaires et d'une analyse des niveaux de financement.

Le Soudan du Sud sera le plus grand bénéficiaire, avec une allocation de 20 millions de dollars pour soutenir les efforts pour offrir des services aux anciens réfugiés rapatriés du Soudan voisin. Dans la Corne de l'Afrique, où des millions de personnes ont été affectées par la sécheresse, Djibouti et l'Erythrée bénéficieront chacun de quatre millions de dollars.

Au Pakistan, où le financement pour les opérations de secours a été considérablement réduit, 15 millions de dollars iront aider les personnes dans les régions affectées par le conflit. En Haïti, huit millions de dollars ont été alloués pour aider les milliers de personnes qui vivent toujours dans les camps deux ans après le séisme dévastateur.

Parmi les autres pays bénéficiaires se trouvent la République Centrafricaine, le Tchad, la Côte d'Ivoire, la République populaire démocratique de Corée (RPDC), le Népal, la République du Congo et la Syrie.

Selon une information du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), une second série d'allocations aura lieu au mois de juillet. L'année dernière, 20 situations d'urgence ont reçu plus de 143 millions de dollars.

Cette année, les bailleurs de fonds ont promis plus de 377 millions de dollars au Fonds, qui est financé par des contributions volontaires d'Etats membres, d'ONG, d'autorités locales, d'entreprises du secteur privé et de donateurs individuels. Le Fonds engage chaque année un tiers de l'ensemble de ses contributions pour redresser le déséquilibre dans la distribution globale de l'aide entre les situations d'urgences dans le monde.