Haiti

L'OIM lance un appel de 15 millions de dollars pour répondre aux besoins essentiels des familles touchées par le séisme en Haïti

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
L’OIM soutient les autorités haïtiennes dans leur réponse visant à aider les communautés les plus touchées. © OIM

Port-Au-Prince – L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) lance un appel éclair de 15 millions de dollars pour aider les autorités haïtiennes à fournir des logements, des abris temporaires, un soutien en matière de santé mentale et de prévention de la COVID-19 à quelque 137 000 familles rendues extrêmement vulnérables par le récent séisme qui a frappé le sud d'Haïti.

Selon les chiffres officiels, le séisme de magnitude 7,2 a déjà fait 2 207 morts et plus de 12 000 blessés. Près de 53 000 bâtiments se sont effondrés et 77 000 autres ont été fortement endommagés.

« Rien que pour les premiers mois, nous avons besoin d'au moins 15 millions de dollars pour fournir une aide au logement, aider les Haïtiens sinistrés à retourner chez eux et veiller à ce qu'ils disposent de moyens de subsistance essentiels », a déclaré Federica Cecchet, chef de mission adjointe de l'OIM en Haïti.

Seulement 48 heures après le séisme du 14 août, l'OIM a établi des bases dans chacune des zones les plus touchées et dispose désormais de centres supplémentaires à Jérémie (Grand'Anse), aux Cayes (Sud) et à Miragoane (Nippes). Elle utilise des images satellites pour analyser l'évaluation des dégâts et des milliers de bâches en plastique, de kits d'hygiène, de couvertures, de jerricans pliables et de sets de cuisine ont déjà été distribués pour aider à maintenir des conditions de vie minimales pour les familles touchées. L'OIM a également déployé une équipe d'ingénieurs qui contribue au travail d'évaluation structurelle dans les municipalités touchées du sud d'Haïti.

Federica Cecchet a déclaré que la gestion de l'information était également une priorité et que les fonds de l'appel permettraient de générer des informations utiles et précises sur la population déplacée dans les départements du Sud, de Grand'Anse et des Nippes.

L'OIM a déployé son équipe de la Matrice de suivi des déplacements (DTM) pour suivre les mouvements et les besoins des populations touchées et déterminer les conditions dans les abris. Ces informations faciliteront la programmation humanitaire et permettront de hiérarchiser les tâches des différents partenaires humanitaires, notamment pour la sélection des bénéficiaires, la planification logistique et l'identification des besoins spécifiques des personnes en situation particulièrement vulnérable.

L'OIM vise également à fournir des soins de santé mentale et un soutien psychosocial aux familles, en accordant une attention particulière aux femmes et aux filles, grâce à des psychologues sur place. Les psychologues de l'OIM sont formés à la protection contre l'exploitation et les abus sexuels et apportent un soutien ciblé aux personnes touchées par le séisme. Les personnes qui ne peuvent pas recevoir cette aide ou y accéder directement peuvent également utiliser la ligne d'assistance téléphonique dédiée de l'OIM. Le numéro gratuit 840 a été créé pour recevoir un soutien psychosocial, obtenir des informations et enregistrer des plaintes, entre autres.

L'insécurité entrave l'acheminement de l'aide dans certaines communautés et l'OIM prévoit de mettre en œuvre des initiatives locales et durables pour s'assurer que l'aide parvienne aux plus nécessiteux.

« L'approche de stabilisation communautaire de l'OIM met l'accent sur la flexibilité et la réactivité face à l'évolution des besoins », déclare F. Cecchet. « Les programmes de travail contre rémunération s'avèrent également efficaces pendant une crise, en jetant les bases de solutions durables et en contribuant à la stabilisation des communautés ».

La Plateforme mondiale de réponse aux crises de l'OIM donne un aperçu des plans et des besoins de financement de l'OIM pour répondre à l'évolution des besoins et des aspirations des personnes touchées ou risquant d'être touchées par les crises et les déplacements en 2021 et au-delà. La Plateforme est régulièrement mise à jour en fonction de l'évolution des crises et de l'émergence de nouvelles situations.

Pour plus de détails sur l'appel éclair de l'OIM pour Haïti, veuillez cliquer ici.

*Pour plus d'informations, veuillez contacter Elise Sophie Golay, OIM Haïti, Email egolay@iom.int, Tel : +509 44 98 1907. *