Haiti

LES NATIONS UNIES METTENT EN GARDE CONTRE UNE AUTRE CRISE HUMANITAIRE A HAITI

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

(Port-au Prince/New York, 1 juin): La saison des ouragans, qui commence officiellement aujourd'hui et s'annonce encore pire que d'accoutumée, pourrait créer une nouvelle crise au moment o=F9 la réponse humanitaire est en cours à Haïti.

« Même quand tout va pour le mieux, ce pays est complètement exposé aux ouragans », a déclaré Sarah Muscroft, Chef du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) à Haïti. « Il y a encore beaucoup de personnes vulnérables en raison du tremblement de terre récent. Un ouragan important cette année serait dévastateur. Nous nous préparons donc au pire ».

L'élaboration de plans d'urgence est bien avancée, dont la mobilisation d'équipes humanitaires de réponse rapide en cas de pluies ou d'incidents liés aux ouragans dans des sites de peuplement spontanés. Un ouragan pose un danger considérable à la population qui est déjà vulnérable et sans abris en raison du tremblement de terre.

Le reste du pays, o=F9 la pauvreté est extrême et les infrastructures en mauvais état, demeure également très vulnérable, en particulier les régions qui se remettent encore du passage des ouragans Fay, Gustav, Hanna et Ike qui ont causé la mort de 800 personnes en 2008 et ravagé une grande partie d'Haïti.

A l'heure actuelle, les agences humanitaires mettent en place des mesures de préparation en cas d'urgence, dont le pré-positionnement par le Programme alimentaire mondial (PAM) de deux millions de rations alimentaires d'urgence dans 31 endroits sur le territoire d'Haïti. La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dispose d'une équipe spéciale de réserve et pré-positionne des articles d'urgence dans 10 villes et communes, tandis que les agences spécialisées dans les abris s'efforcent de mettre suffisamment d'abris d'urgence à disposition. Le travail d'atténuation des risques dans les camps, à la suite d'évaluations techniques, est également en cours afin de réduire les vulnérabilités aux inondations et à la pluie.

Toutefois, le lancement du Plan de contingence pour l'ensemble du pays, élaboré par le Département de la protection civile en collaboration avec ses partenaires, permettrait une plus grande planification d'urgence. Le Plan a été mis à jour à la suite du tremblement de terre mais le Ministère de l'intérieur ne l'a pas encore finalisé.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.