Haiti

Les multiples crises et la violence des gangs en hausse aggravent la faim en Haïti

PORT-AU-PRINCE - En Haïti, où près de la moitié de la population souffre déjà d'insécurité alimentaire, la faim devrait augmenter dans un contexte d'inflation croissante, de prix élevés des aliments et de carburant et de détérioration de la sécurité, prévient le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies. Alors que les groupes criminels bloquent les routes, le PAM continue de fournir une assistance aux Haïtiens vulnérables et soutient la communauté humanitaire avec des transports aériens et maritimes vitaux.

L'insécurité à Port-au-Prince et dans ses environs s'est considérablement aggravée depuis début mai, perturbant les chaînes d'approvisionnement à l'échelle nationale, l'accès aux services de base comme les marchés, les écoles et les hôpitaux, et les moyens de subsistance des Haïtiens à travers le pays. La violence provoque une grave crise de protection et rend plus difficile l'accès et l'achat de nourriture.

Cela survient dans le contexte de la crise alimentaire mondiale où la hausse des coûts liée au conflit en Ukraine aggrave les difficultés. Haïti connaît déjà une inflation vertigineuse à hauteur de 26 pour cent. La nation insulaire est particulièrement vulnérable aux chocs sur les marchés mondiaux de l'alimentation et du carburant, car elle importe 70 pour cent de ses céréales. En plus de ces défis, la saison en cours des ouragans dans l'Atlantique devrait être plus active que la normale, mettant en danger la vie et les moyens de subsistance des Haïtiens vulnérables.

« Une grande partie de la population a été coupée du cœur économique du pays. Cela survient à un moment où Haïti est déjà confronté aux effets de la COVID-19, aux récentes catastrophes naturelles, à la forte inflation et à la hausse des coûts en conséquence du conflit en Ukraine », a déclaré Jean-Martin Bauer, directeur pays du PAM en Haïti. « Nous constatons une augmentation significative de la faim dans la capitale et dans le sud du pays, Port-au-Prince étant la plus durement touchée ».

La situation sécuritaire très instable met en péril les opérations humanitaires essentielles sur lesquelles comptent de nombreux Haïtiens vulnérables. Le blocage complet de la route menant à la péninsule sud, depuis un an maintenant, a coupé 3,8 millions de personnes vivant dans les départements du sud de Port-au-Prince. La sortie au nord de la capitale a également été récemment affectée.

Le PAM utilise des routes maritimes comme alternative pour envoyer de l'aide au sud et au nord du pays. Le Service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS) dirigé par le PAM continue de transporter des travailleurs humanitaires de première ligne et des marchandises légères. Au cours de l'année écoulée, l'UNHAS a connu une augmentation spectaculaire de la demande en raison de la réponse au tremblement de terre d'août de l'année dernière et de la situation sécuritaire de plus en plus instable.

« La seule option sûre pour les humanitaires de se déplacer est par voie aérienne, et sans financement adéquat, l'UNHAS risque une fermeture imminente d'ici la fin du mois de juillet 2022. En fin de compte, cela met en danger non seulement l'assistance du PAM, mais aussi les opérations humanitaires à travers le pays », a déclaré Bauer.

Malgré les contraintes, le PAM en Haïti a soutenu le gouvernement avec une aide humanitaire et au développement pour s'attaquer aux causes profondes de la faim, et prévoit d'aider 1,7 million de personnes en 2022. Le PAM renforce la résilience des Haïtiens et renforce la protection sociale et les systèmes alimentaires.

Pour les six prochains mois, le PAM fait face à un déficit de financement de 39 millions de dollars pour sa réponse en Haïti.

Les opérations du PAM en Haïti ont reçu des financements en 2022 de la part des pays suivants : Canada, Commission européenne, France, Allemagne, Suisse, États-Unis et UN CERF.

Note aux rédacteurs:

Vidéo d'actualités disponible ici

Photos disponibles ici

# # #

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies est le plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d'urgence et utilise l'assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d'un conflit ou d'une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

Suivez-nous sur Twitter @wfp_fr

CONTACT

For more information please contact (email address: firstname.lastname@wfp.org):

Theresa Piorr, WFP/Haiti,
Mob. +49 1520 4696098

Norha Restrepo, WFP/Panama,
Mob. +507 6671 5355

Isheeta Sumra, WFP/Rome,
Mob. +39 347 1814398

Tomson Phiri, WFP/Geneva,
Mob. +41 79 842 8057

Marie Dasylva, WFP/Dakar (francophone),
Mob. +221 77 638 13 00