Les mosaïques de Port-au-Prince : une opportunité d’avenir

Report
from UN Stabilization Mission in Haiti
Published on 27 Mar 2013 View Original

A l’instar de centaines de jeunes défavorisés bénéficiaires d’une formation professionnelle financée par la MINUSTAH, une trentaine d’enfants issus de quartiers marginalisés de Pétionville viennent de recevoir une formation sur les techniques de la mosaïque utilisées pour embellir certains espaces de la capitale haïtienne.

«Quand j’aurai 18, 20 ans je pourrai travailler et aider mes parents », assure Paristil Jean Louis, 13 ans, qui apprend à agencer formes et couleurs, travailler la mosaïque, la porcelaine et les morceaux de verre, pour redonner de l’attrait à certains quartiers.

Le centre de formation a été mis en place par des organisations comme le COGEC et les « Platfom kominotè », plateformes communautaires de Morne Hercule et Nerrettes, en Partenariat avec l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

Suivez ce reportage produit par l’Unité Vidéo de la MINUSTAH.