Haiti

Le séisme en Haïti fait une victime parmi l'équipe d'Oxfam

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Oxfam International

Un membre de l'équipe d'Oxfam est décédé par suite de l'effondrement d'une partie du bureau d'Oxfam causé par le séisme dévastateur qui a frappé Haïti mardi.

Amedee Marescot était directeur commercial pour Oxfam dans ce pays. Lui survivent sa femme et ses trois enfants, qui habitent les états-Unis.

Amedee était haïtien et travaillait pour Oxfam depuis treize ans. Il a été blessé par suite de l'effondrement du bureau d'Oxfam et sont décès est survenu plus tard à l'hôpital.

Penny Lawrence, directrice internationale d'Oxfam déclare :

« La perte d'Amedee nous bouleverse et nous attriste profondément; nous transmettons nos plus sincères condoléances à sa famille. Il était un membre dévoué et passionné de notre personnel et il manquera énormément à ses collègues. Ce sont des jours bien sombres pour les gens qui vivent dans les communautés pauvres d'Haïti, ainsi que pour ceux qui travaillent à les aider. »

Les autres membres de la grande équipe de 100 membres d'Oxfam sont saufs. Toutefois, beaucoup d'employés sont durement touchés par le tremblement de terre : certains y ont perdu leur maison ou même des membres de leur famille.

Les quinze spécialistes en secours d'urgence d'Oxfam au pays se préparent à répondre aux besoins sanitaires et à fournir des provisions d'eau. De plus, aujourd'hui, une équipe de spécialistes en secours d'urgence d'Oxfam a été dépêchée du Royaume-Uni, des états-Unis et du Mexique. Par ailleurs, l'organisation caritative se prépare à envoyer des stocks supplémentaires en provenance de son entrepôt de Bicester (comté d'Oxfordshire) et de l'équipement d'aide humanitaire en provenance du Panama.

Lawrence poursuit : « Le personnel à Haïti a énormément d'expérience en gestion des situations d'urgence : il a connu les répercussions des ouragans qui ont frappé le pays il y a deux ans. Amedee aurait voulu nous voir continuer à aider les survivants. En sa mémoire, c'est précisément ce que nous faisons. »