Haiti

Le Président de la BID Luis Alberto Moreno réaffirme son engagement envers Haïti

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Il compte rencontrer le Président René Préval et visiter certains projets

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Luis Alberto Moreno, Président de la Banque interaméricaine de développement, a réaffirmé l'appui de la BID à Haïti en tant que principal donateur multilatéral du pays au terme d'une année marquée par plusieurs étapes importantes. Parmi les réalisations notables figure le triplement du volume des dons prévus à l'origine pour les années 2009-2010, un niveau record de décaissements prévus et d'allégement de la dette, un partenariat plus étroit avec le Gouvernement et une plus grande coordination avec la communauté des bailleurs de fonds.

« La BID est très fière de son rôle de solide partenaire d'Haïti et du renforcement de sa coordination avec la communauté internationale des bailleurs de fonds qui lui permettra de mieux répondre à l'engagement d'aide au Gouvernement haïtien et à son peuple », a déclaré le Président Moreno. « Nous avons renouvelé notre effort commun en vue de combattre la pauvreté et de promouvoir une croissance économique durable », a-t-il ajouté.

Le Président Moreno a également salué le soutien apporté par le secteur privé, qui s'est manifesté cette année par une conférence sans précédent sur la promotion de l'investissement organisée en octobre dernier par la BID avec l'appui financier du Gouvernement canadien et les encouragements du Gouvernement haïtien et de l'envoyé spécial des Nations Unies en Haïti, l'ex-Président des Etats-Unis Bill Clinton.

Plus de 500 représentants des secteurs privés haïtien et étranger se sont réunis pour explorer les possibilités offertes par certains secteurs clés de l'économie, parmi lesquels l'industrie du vêtement, les énergies durables et les agro-industries. Des représentants de grandes sociétés américaines, canadiennes, dominicaines, brésiliennes et colombiennes, entre autres, étaient présents, soulignant la stabilité accrue d'Haït et les meilleures perspectives offertes par le pays.

Lors de sa visite dans le pays, le Président Moreno doit rencontrer le Président haïtien René Préval et d'autres hauts responsables, hommes d'affaires et représentants de la société civile, et visiter des sites de projets de développement.

Signature d'un accord de financement

À son arrivée à Port-au-Prince, le Président Moreno a pris part à la cérémonie de signature d'un accord de coopération technique entre la Banque interaméricaine de développement (en sa qualité d'administratrice du Fonds multilatéral d'investissement) et l'Association des industries d'Haïti (ADIH). L'Honorable Jocelyne Fethière, M. Georges Sassine, président de l'ADIH, et d'autres autorités étaient également présents à cette cérémonie. L'accord a pour but de prêter une assistance technique aux sociétés de confection admissibles et d'améliorer l'investissement étranger dans le secteur de la confection en Haïti.

Cette coopération technique fait partie d'un projet du Fonds multilatéral d'investissement qui prévoit notamment l'établissement, en partenariat avec la Société Financière Haïtienne de Développement, S.A. (SOFIHDES), d'un mécanisme de prêt conjoint destiné à financer des sociétés de confection haïtiennes. Chacun des partenaires apportera une contribution initiale de $1 million dans le mécanisme.

Grâce au crédit de fonctionnement et à l'assistance technique fournis par le projet, les sociétés de confection existantes seront renforcées, ce qui contribuera la création et au maintien des niveaux d'emploi dans les villes d'Haïti, surtout parmi les groupes à faible revenu.

Le Portefeuille de la BID

Les programmes inscrits au portefeuille de la BID, le plus gros donateur d'aide multilatérale à Haïti, représentent un total de plus de $700 millions. En 2009, les décaissements au titre de ce programme atteindront $130 millions, soit largement plus du double des niveaux de 2005 et 2006. Les décaissements devraient continuer d'augmenter dans les années à venir.

Cette année, la BID a également accordé $511 millions au titre de l'allégement de la dette, ce qui permettra au Gouvernement d'entreprendre des investissements publics d'une importance vitale.

Dans un effort en vue d'aider Haïti à se remettre des chocs multiples de 2008 et à revenir sur la voie d'une croissance économique durable, en 2009, la Banque lui a dispensé une aide financière et une assistance technique sans parallèle.

À l'avenir, l'appui de la BID à Haïti continuera de se concentrer sur les domaines prioritaires identifiés de concert avec les pouvoirs publics haïtiens : les transports et l'infrastructure, les activités productives et le développement du secteur privé, les services essentiels, la prévention et l'atténuation des effets des catastrophes naturelles et la durabilité de l'environnement, ainsi que la gestion économique.