Le PNUD et KOICA s’engagent pour la relocalisation de déplacés du cyclone Matthew et l’autonomisation des femmes en Haïti

Report
from UN Development Programme
Published on 24 Jan 2018 View Original

Port-au-Prince, le 24 janvier 2018 -  Le Directeur pays de l'Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA), M. Youngsun Jung et la Directrice pays du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Mme Yvonne Helle, ont signé, ce mercredi 24 janvier 2018, deux accords de financement totalisant près de 7 millions de dollars américains pour la mise en œuvre de deux nouvelles initiatives.

La première contribution, d’un montant de plus de 2.4 millions de dollars américains, servira à relocaliser l’ensemble de la population de la localité de Lahaie (Commune de Dame-Marie, Département de la Grand’Anse), soit plus de 100 ménages sévèrement affectés par le passage du cyclone Matthew sur Haïti en octobre 2016. Le projet, intitulé « Solutions durables pour les personnes déplacées dans la localité de Lahaie  » a été élaboré conjointement avec le Gouvernement haïtien conformément à sa stratégie de relèvement et de reconstruction post-Matthew.

Le projet prévoit la construction de 100 maisons sur un terrain mis à disposition par le Gouvernement haïtien, en prenant en compte les risques naturels multiples. Toutes les maisons auront accès à l’eau et à l’énergie, et seront équipées de sanitaires adéquats afin d’éliminer la défécation à l’aire libre.

Le projet s’appuiera sur les bonnes pratiques en matière de construction de logement, dans le respect du cadre conceptuel adopté par le Gouvernement pour la reconstruction post-Matthew. Les enseignements qui seront tirés de ce projet pilote seront capitalisés pour servir de référence à d’autres projets similaires et à la mise à l’échelle éventuelle de cette initiative.

Il faut rappeler que l’impact du cyclone Matthew a été catastrophique sur l’ensemble des secteurs et plus particulièrement sur le secteur du logement. Les chiffres fournis par le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales font état de plus 103.900 logements détruits, 111.475 partiellement et sérieusement endommagés et 21.972 inondés. Les dommages physiques incluant le coût de remplacement des biens domestiques détruits et de rétablissement des services liés au logement ont été estimés à plus de 720 millions de dollars américains et les pertes dans le secteur, à plus de 134 millions de dollars américains.

Le second financement, d’une valeur de plus de 4.5 millions de dollars américains vise à renforcer l’autonomisation économique des femmes à travers la mise à disposition de données fiables sur les opportunités économiques pour les femmes, l’accompagnement technique et financier des femmes entrepreneures et travailleuses informelles des communautés ciblées, et l’amélioration de l’environnement socio-économique pour une égalité des sexes effective et l'autonomisation économique des femmes. En effet, les femmes haïtiennes souffrent toujours d’un accès inégal à l’emploi formel et au crédit, et sont davantage touchées par le chômage que les hommes, demeurant ainsi très souvent en marge des activités productives.

Grâce à ce « Projet de renforcement des capacités pour l'autonomisation économique des femmes en Haïti », plus de 1500 micro-entreprises gérées par des femmes seront renforcées dans les zones les plus vulnérables de Port-au-Prince et ses environs. Plus de 70% du budget du projet (soit 3,2 millions) sera utilisé pour le renforcement en matériel des entreprises, l’octroi de crédits et l’appui technique.

Avec ces projets, le PNUD et KOICA renouvellent leur engagement à appuyer les populations et les groupes vulnérables afin qu’ils aient la chance de développer leur plein potentiel dans la dignité. Cette démarche est conforme aux directives du nouveau cadre de développement durable des Nations Unies qui, à travers les Objectifs de développement durable (ODD), vise à ne laisser personne pour compte.

Le Directeur pays de KOICA, M. Youngsun Jung s’est réjoui de ces nouveaux engagements au profit des populations affectées par le cyclone Matthew et des femmes haïtiennes. « Avec ces financements, la Corée renouvelle son amitié envers Haïti à travers l’expertise reconnue et confirmée du PNUD dans ces domaines », a-t-il déclaré en marge de la signature de ces accords.

La Directrice pays du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Mme Yvonne Helle, a salué la confiance de la Corée envers le PNUD et assuré que les fonds seraient utilisés en toute transparence et selon les procédures internationales de bonne gouvernance en matière d’aide au développement.

Pour informations

Barbara Calixte Chef de l’unité de réduction de la pauvreté a.i./ PNUD Haïti / barbara.calixte@undp.org  +509 3826 7723

Etienne Kim,  Point focal des projets en Haiti / KOICA / etiennekim@hotmail.com    +509 3809 5455