Haiti

Le ministre Cannon préside une conférence téléphonique avec le premier ministre d'Haïti et les ministres des Affaires étrangères membres du Groupe des amis d'Haïti et il confirme la tenue, à Montréal, d'une conférence ministérielle sur Haïti

Source
Published
Origin
View original
(Nº 25 - Le 17 janvier 2010 - 22 h 20 HE) Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Lawrence Cannon, agissant à la demande du premier ministre Stephen Harper, a tenu aujourd'hui une conférence téléphonique avec le premier ministre d'Haïti, M. Jean-Max Bellerive, le secrétaire général adjoint de l'ONU aux opérations de maintien de la paix, M. Alain Le Roy, neuf ministres des Affaires étrangères membres du Groupe des amis d'Haïti et le secrétaire général de l'Organisation des États américains, M. José Miguel Insulza, pour renforcer l'engagement pris par la communauté internationale de coordonner les secours et les efforts de redressement en Haïti dans la foulée du récent séisme.

« Les participants appuient pleinement l'engagement du premier ministre Bellerive d'aller au-delà de la reconstruction pour édifier un nouvel Haïti, a déclaré le ministre Cannon.

« La conférence téléphonique d'aujourd'hui est essentielle pour susciter au sein de la communauté internationale une meilleure compréhension des besoins actuels cernés par le gouvernement haïtien en matière de secours humanitaire et pour amorcer un dialogue sur la reconstruction, a indiqué le ministre Cannon. La conférence téléphonique a aussi été l'occasion d'amorcer un dialogue important sur les besoins à moyen et à long terme en Haïti et elle a mis en évidence l'engagement commun et la solidarité avec la population haïtienne. Le Canada appartient depuis longtemps au Groupe des amis d'Haïti et cela lui permet de mettre à profit cette tribune diplomatique clé pour discuter de la voie à suivre dans l'avenir, échanger des idées et proposer des initiatives. Cela s'appuie aussi sur son engagement accru dans les Amériques. »

Le Groupe des amis d'Haïti, qui a été fondé au début des années 1990, est un rassemblement officieux de pays qui partagent les mêmes vues et qui se réunissent en marge du Conseil de sécurité de l'ONU. À titre de membre, le Canada a joué un rôle de chef de file quand il s'est agi d'appuyer le mandat de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti afin d'établir la sécurité et la stabilité dans ce pays.

« Le gouvernement du Canada est heureux également d'annoncer que le premier ministre Bellerive et les ministres des Affaires étrangères membres du Groupe des amis d'Haïti ont accepté l'invitation du Canada de participer à une réunion des ministres des Affaires étrangères et d'acteurs multilatéraux clés, le 25 janvier à Montréal, pour amorcer le processus de planification d'une conférence importante sur la reconstruction d'Haïti devant se tenir plus tard au printemps, d'ajouter le ministre Cannon. La réunion de Montréal, que je présiderai, donnera l'occasion de réévaluer la situation en Haïti et de faire en sorte que la MINUSTAH puisse concentrer les efforts internationaux de manière à aider la population haïtienne à relever les défis actuels et à préparer la stabilisation et la reconstruction à long terme. »

Sous la direction du premier ministre Stephen Harper, qui s'est entretenu avec le secrétaire général de l'ONU, M. Ban Ki-moon, le travail du ministre Cannon au sein du Groupe des amis d'Haïti fait fond sur les efforts diplomatiques que le Canada a déployés jusqu'ici. Le ministre Cannon a aussi parlé d'Haïti distinctement avec le secrétaire général adjoint de l'ONU aux opérations de maintien de la paix, M. Alain Le Roy, le ministre des Affaires étrangères du Brésil, M. Celso Amorim, et avec la secrétaire d'État des États-Unis, Mme Hillary Clinton.

Les efforts de coordination déployés par les partenaires régionaux immédiats d'Haïti font complément à ces activités diplomatiques. Le ministre d'État des Affaires étrangères (Amériques), l'honorable Peter Kent, a été en communication avec les ministres des Affaires étrangères de l'Argentine, du Chili, de la République dominicaine, de la Jamaïque et de l'Uruguay. Ces entretiens ont entraîné d'importantes contributions, telles que l'arrivée prochaine de matériel de communications dans le cadre d'une opération canado-jamaïcaine exécutée avec des moyens de transport aérien canadiens. Par ailleurs, le ministre d'État Kent se rendra République dominicaine, le 18 janvier, pour se réunir avec ses homologues du CARICOM et discuter davantage des contributions nécessaires afin d'atténuer la crise humanitaire en Haïti.

- 30 -

Une liste des participants à la conférence téléphonique suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Natalie Sarafian

Attachée de presse

Cabinet du ministre des Affaires étrangères

613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères

Affaires étrangères et Commerce international Canada

613-995-1874

Document d'information - Participants à la conférence téléphonique du Groupe des amis d'Haïti

Le premier ministre d'Haïti, M. Jean-Max Bellerive

Le secrétaire général adjoint de l'ONU aux opérations de maintien de la paix, M. Alain Le Roy

Le secrétaire général de l'Organisation des États américains, M. José Miguel Insulza

Le ministre des Affaires étrangères du Brésil, M. Celso Luiz Nunez Amorim

La secrétaire d'État des États-Unis, Mme Hillary Rodham Clinton

Le ministre des Affaires étrangères et européennes de la France, M. Bernard Kouchner

Le ministre des Affaires étrangères du Chili, M. Mariano Fernandez

Le ministre des Affaires étrangères du Pérou, M. José Antonio Garcìa Bela?nde

Le ministre des Affaires étrangères de l'Uruguay, M. Pedro Vaz

La secrétaire aux Affaires étrangères du Mexique, Mme Patricia Espinosa

Le ministre par intérim des Affaires étrangères d'Argentine, M. Victorio Taccetti

Le ministre par intérim des Affaires étrangères du Costa Rica, M. Edgar Ugalde