Haiti

Le Conseil de sécurité proroge jusqu’au 15 juillet 2022 le mandat du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

CS/14664

CONSEIL DE SÉCURITÉ
8881E SÉANCE – APRÈS-MIDI

Le Conseil de sécurité a décidé, aujourd’hui en fin d’après-midi, de proroger jusqu’au 15 juillet 2022, le mandat du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) défini dans sa résolution 2476 (2019).

Par la résolution 2600 (2021) (document à paraître s/res/2600/2021) adoptée à l’unanimité de ses 15 membres, le Conseil prie également le Secrétaire général de procéder à une évaluation du mandat du Bureau, notamment pour déterminer si et comment le mandat pourrait être ajusté pour relever les défis auxquels Haïti est toujours confronté, et de communiquer ses conclusions au Conseil dans six mois.

Le Conseil exhorte par ailleurs toutes les parties prenantes haïtiennes à engager un dialogue national afin de s’attaquer aux causes persistantes de l’instabilité en mettant en place un cadre pérenne et communément accepté qui permette d’organiser des élections présidentielle et législatives « dès que techniquement possible » avec la participation pleine, égale et réelle des femmes.

Plusieurs membres du Conseil sont intervenus pour saluer l’adoption de ce texte, dont les États-Unis et le Mexique qui en étaient les coauteurs, ainsi que la Chine et le Kenya.

Ce renouvellement permettra notamment d’apporter, en temps voulu, les changements pertinents pour rendre le mandat du BINUH plus efficace, a indiqué le Mexique. L’inclusion de ce libellé a également été saluée par la Chine qui a exhorté à sortir Haïti du chaos et le mettre sur la voie d’un « développement harmonieux ». Le Conseil de sécurité ne doit pas détourner son attention de ce pays et il importe de lui apporter tout le soutien dont il a besoin, y compris lui permettre de prendre le chemin de son développement, a-t-il aussi été dit.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.