Haiti

Le Comité des droits de l'enfant souligne que des mesures de protection particulières sont nécessaires pour les enfants d'Haïti

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Le Comité des droits de l'enfant a exprimé, aujourd'hui, sa profonde préoccupation face aux effets dévastateurs sur les enfants du séisme qui a frappé Haïti la semaine dernière. Le Comité exhorte toutes les personnes impliquées dans les efforts de secours à accorder une attention particulière à la grande vulnérabilité des enfants qui ont survécu à la catastrophe et qui devront inévitablement affronter de nombreux risques supplémentaires.

Les enfants sont toujours profondément touchés par les catastrophes majeures de ce type, rappelle le Comité, qui souligne que près de la moitié de la population haïtienne sont des enfants. Il assure les enfants et leurs familles de sa profonde sympathie.

Tout en étant encouragé par la réaction rapide de la communauté internationale pour venir en aide à aider Haïti après cette catastrophe, le Comité appelle «toutes les personnes concernées à accorder une attention particulière aux enfants dans leurs efforts de secours et de reconstruction».

Un nombre important d'enfants ont été blessés et ont un besoin urgent de soins médicaux, souligne le Comité, ajoutant que l'accès à l'eau potable et à l'assainissement est essentiel pour éviter la propagation des maladies transmissibles, qui peuvent être particulièrement dangereuses pour les enfants. Les besoins spécifiques et les droits des enfants doivent également être pris en compte lors de la distribution alimentaire, afin de veiller à ce que la nourriture parvienne aux plus démunis, et pas seulement à ceux qui sont les mieux placés pour la recevoir, c'est-à-dire le plus souvent les adultes.

Le Comité, qui tient actuellement des réunions à Genève, se dit alarmé par les récentes informations faisant état de pillages et de violences, qui soulignent l'importance d'adopter immédiatement des mesures efficaces pour protéger les enfants contre toutes les formes de violence et d'exploitation, y compris la violence sexuelle et les enlèvements sous couvert d'adoption.

Le Comité s'est dit tout particulièrement préoccupé par les milliers d'enfants séparés de leurs familles. «Il est impératif de les identifier dans les plus brefs délais et de leur fournir soins et protection de sorte à éviter d'autres traumatismes et à empêcher des violations de leurs droits».

Le Comité insiste sur l'importance de déployer des efforts pour permettre aux enfants de retrouver une forme de normalité et de stabilité, notamment la reprise de l'école, dès que possible.

Le Comité des droits de l'enfant est composé de 18 membres chargés du suivi de l'application de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, ratifiée par 193 états.

=5F=5F=5F=5F=5F=5F=5F=5F=5F=5F

Pour plus de renseignements sur le Comité des droits de l'enfant, veuillez consulter la page Internet du Comité http://www2.ohchr.org/french/bodies/crc/index.htm

La page du Haut Commissariat consacrée à Haïti: http://www.ohchr.org/fr/Countries/LACRegion/Pages/HTIndex.aspx

Des interviews peuvent être organisées avec des membres du Comité dans les langues suivantes:

Anglais: Mme Yanghee LEE (République de Corée)

Français: M. Jean ZERMATTEN (Suisse)

Espagnol: Mme Susana VILLARÁN DE LA PUENTE (Pérou)

Arabe: Mme Moushira KHATTAB (égypte)

Russe: M. Dainius P=DBRAS (Lituanie)

Portugais: Mme Marta MAURAS PéREZ (Chili)

Allemand: M. Lothar Friedrich KRAPPMANN (Allemagne)

Italien: M. Luigi CITARELLA (Italie)

Haut-Commissariat aux droits de l'homme - Service des medias

Rupert Colville, porte-parole: + 41 22 917 9767, rcolville@ohchr.org

Xabier Celaya, fonctionnaire de l'information: + 41 22 917 9383 / xcelaya@ohchr.org