Haiti

Le choléra en baisse, selon le ministère de la santé

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Même si seulement deux décès sur huit cas d’infection ont été enregistrés ces derniers jours à Jacmel, la catastrophe sanitaire a déjà fait, en un peu plus d’un an, près de sept mille morts

Le choléra est en recul en Haïti où les cas de contamination se font rares depuis un certain temps, a indiqué vendredi le Dr Jocelyne Pierre-Louis du ministère de la santé publique en chiffrant à 6.942 le nombre de décès enregistrés depuis l’apparition de l’épidémie en 2010.

Dans une interview à Radio Kiskeya, la directrice de la promotion de la santé et de la médecine traditionnelle au MSPP affirme qu’à ce jour plus de 515.000 personnes ont présenté les symptômes de la diarrhée à travers le pays.

Sur l’ensemble de ces cas, environ 277.000 personnes officiellement infectées ont été hospitalisées.

Le Dr Pierre-Louis confie que les dernières victimes du choléra recensées l’ont été à Jacmel (sud-est). Deux malades sur un total de huit ont été emportées par une diarrhée aiguë qui sévit dans un secteur de la ville depuis le 13 décembre.

Le contingent népalais de la Mission de stabilisation de l’ONU (MINUSTAH) est mis en cause dans l’importation de la maladie causée à l’origine, en octobre 2010, par le déversement de matières fécales dans une rivière du Plateau Central (centre) qui, à son tour, avait propagé la bactérie dans le fleuve Artibonite (nord).

Malgré les dénégations répétées de la force onusienne, plusieurs rapports scientifiques internationaux ont clairement montré la responsabilité des casques bleus dans l’explosion meurtrière de l’épidémie. spp/Radio Kiskeya