Haiti

La reconstruction et le relèvement du sud d'Haïti dévasté par le tremblement de terre doivent s'accélérer

Attachments

Port-au-Prince, Haïti, 17 août 2022 :

La reconstruction et le relèvement du sud d'Haïti, dévasté par un tremblement de terre en août dernier, doivent s'accélérer selon la Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies, la plus haute responsable humanitaire de l'organisation dans le pays.

S'exprimant à la fin d'une mission conjointe des Nations Unies de deux jours dans le sud du pays, Ulrika Richardson a rendu hommage aux personnes qui ont perdu la vie tout en encourageant à faire davantage pour soutenir le plan intégré de reconstruction et de redressement du gouvernement pour le sud, connu sous le nom de PRIPS, afin de permettre la transition nécessaire de l'aide humanitaire à la reconstruction et au relèvement.

« La reconstruction et le relèvement de la péninsule sud d'Haïti doivent s'accélérer pour permettre à la population d'avoir pleinement accès à des logements permanents et à des services sociaux et revitaliser l'économie locale », a déclaré Mme Richardson. « Le gouvernement a élaboré un plan quinquennal de reconstruction et de relèvement, PRIPS, en février de cette année. Ce plan doit maintenant être mis en œuvre au niveau local. L'ONU continuera à s'engager avec les partenaires techniques et financiers pour soutenir ces efforts. »

« Ce plan devrait également renforcer la résilience aux prochains chocs et à l'insécurité alimentaire croissante », a-t-elle ajouté « alors que la situation économique continue de se détériorer et de menacer les moyens de subsistance de la population principalement rurale. »

Mme Richardson a ajouté que dans le cadre du processus de relèvement, l’ouverture des voies de communications entre la capitale, Port-au-Prince, et le sud, actuellement bloquées en raison de l'insécurité, est primordiale, afin que « les personnes, les matériaux et le commerce puissent circuler dans les deux sens, soutenant ainsi les moyens de subsistance futurs et la prospérité des personnes vivant dans le sud. »

Quelque 2 250 personnes sont mortes et environ 12 800 ont été blessées dans le séisme qui a frappé la péninsule sud d'Haïti le 14 août 2021. Des milliers de maisons, d'écoles et d'hôpitaux, ainsi que des infrastructures clés telles que des routes et des ponts, ont été endommagés ou détruits.

Sur les 500 000 personnes ciblées par le gouvernement avec le soutien de l'ONU et des partenaires locaux, au moins 484 000, soit près de 97 %, ont reçu une forme d'assistance. Un an après le tremblement de terre, la plupart des 35 000 personnes déplacées ont été relogées ou sont rentrées chez elles et la majorité des 340 000 enfants dont l'éducation avait été interrompue ont repris le chemin de l'école, bien que beaucoup n'étudient pas dans des conditions adéquates.

---FIN---

Pour plus d'informations, veuillez contacter
Daniel Dickinson, Bureau du Coordonnnatrice humanitaire : dickinsond@un.org