Haiti

La localisation de l’aide en Haïti: Passer des paroles aux actions? Mars 2021

Format
Analysis
Source
Posted
Originally published

Attachments

Note du Comité Exécutif du CLIO

La présente étude s’inscrit dans une démarche du CLIO visant à contribuer à l’amélioration des pratiques de la coopération internationale en Haïti, à commencer par nos propres pratiques, et autant que possible en collaboration avec l’ensemble des acteurs. Il s’agit pour le Clio d’un véritable « chantier » prioritaire, initié d’abord par sa Commission Résilience, puis trouvant à se déployer progressivement de manière transversale au sein de l’ensemble de la plateforme.

Cet objectif correspond aussi à une époque traversée par de nombreuses remises en question dans le milieu de la coopération en Haïti, après notamment 11 ans d’aide controversée depuis le séisme.

Plusieurs analyses sont rapportées dans ces prochaines pages sur les diverses pratiques dans le pays. Pour ce faire, les deux consultantes externes, expérimentées dans le domaine du développement en Haïti, ont rassemblé les témoignages et analyses d’une trentaine d’interlocuteurs. Les points de vue de ces derniers, exprimés librement et selon différents angles, confèrent une certaine neutralité et légitimité à l’analyse tout en étant indépendants de l’avis des membres du CLIO eux-mêmes. S’y trouvent aussi des recommandations, principalement à l’adresse des membres du Clio - qui en étaient demandeurs - mais certaines se proposant aussi plus largement aux autres acteurs du milieu de la coopération. Il s’agit donc d’une première étape pour faire avancer le chantier de la localisation de l’aide en Haïti qui nécessite l'implication de toutes et tous pour atterrir.

L’objectif n’est toutefois pas seulement de réaliser une énième nouvelle étude mais bien d’être une étape marquante dans ce chantier du Clio sur la voie de changements effectifs. C’est en ce sens qu’elle doit se comprendre, nous aidant à mieux identifier d’où l’on part aujourd’hui dans le pays et nous donner davantage de clés de lecture et de pistes.

L’étape suivante, qui va maintenant commencer, s’avère primordiale : il s’agit pour le Clio de bien recevoir ces clés et les prendre en main ! Osons donc nous laisser interpeller par ce rapport. Car si chacun a déjà plusieurs idées sur la question, ce rapport vient certainement les compléter et les approfondir.

L’idée est maintenant que chacun soit force de proposition et d’initiative pour s’attaquer à ces recommandations ; en parler ensemble, notamment autour d’ateliers stratégiques et débats à venir, et nous fixer des objectifs.

La proposition est aussi d’impliquer non seulement nos collègues en Haïti et aux sièges, mais également les partenaires techniques et financiers : ce n’est qu’avec eux que nous pourrons réaliser de véritables changements au sein de nos organisations et pratiques. Et ceci en pleine collaboration bien sûr avec les Haïtiens et Haïtiennes, au cœur de ces objectifs de localisation de l’aide.

Enfin, l’atterrissage concret de ces objectifs sera bien sûr notre enjeu principal et l’unique marque de ce changement. Dès aujourd’hui et pour ces prochaines années, faisons en sorte que les Haïtiens et Haïtiennes se sentent pleinement acteurs d’une coopération bénéfique pour le pays.

En espérant que cette étude vous inspirera des idées et propositions, la coordination et les membres du Clio seront très intéressés à les entendre et à poursuivre ensemble.

Excellente lecture à toutes et tous !

Le Comité Exécutif du Clio