Haiti + 1 more

La Coopération espagnole au développement se concentre sur l'appui à la réponse d'Haïti au COVID-19 dans le secteur de l'eau et de l'assainissement

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

L'Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) soutiendra avec 500 000 dollars (USD) le plan d'urgence proposé par la Direction nationale de l'eau potable et de l'assainissement d'Haïti (DINEPA) en réponse à l'impact de COVID-19 sur le secteur.

Port-au-Prince, le 26 mai 2020

Ce soutien s'inscrit dans le cadre du Fonds de coopération pour l'eau et l'assainissement (FCAS) que l'AECID finance dans le pays depuis 2009. Les 500 000 USD sont déjà à la disposition de la DINEPA et il est prévu que ces activités soient mises en œuvre au cours des trois prochains mois et qu'elles aient une portée nationale. Cette aide devrait se concentrer sur trois grands blocs :

  • Assurer la continuité et la qualité des services d'eau : petites réhabilitations, installation de chlores, etc.
  • Soutenir les opérateurs du secteur de l'eau et de l'assainissement
  • Sensibilisation et communication.

Outre la relation évidente entre la nécessité de se laver les mains pour faire face à COVID-19 et le secteur de l'eau et de l'assainissement, d'autres problèmes indirects de COVID-19 peuvent avoir un impact très important sur la capacité de l'État à fournir des services et par conséquent à garantir le droit humain à l'eau et à l'assainissement. L'impact économique de COVID-19 peut amener de nombreuses familles à ne pas pouvoir payer les services, en donnant la priorité à d'autres dépenses, et cela aura donc un impact sur les fonds disponibles pour faire fonctionner les systèmes, ce qui à moyen et long terme peut compromettre la durabilité des systèmes.

L'appui de la coopération espagnole à la DINEPA dans cette réponse à COVID-19 part du Plan de contingence de la DINEPA et de la coordination avec le reste des partenaires techniques et économiques (Banque mondiale, BID, Unicef, USAID, etc.) qui soutiennent également la DINEPA en Haïti. Cela permet d'améliorer l'efficacité de l'aide tant au niveau économique qu'au niveau technique et opérationnel.

Enfin, il faut également mentionner que le FCAS prévoit de soutenir le personnel de la DINEPA avec près de 5 000 USD pour l'achat de masques et de gels désinfectants.

120 millions d'euros en Haïti

Haïti est le pays qui a le plus bénéficié du Fonds de coopération pour l'eau. Le manque d'eau propre et d'assainissement en Haïti est responsable d'un grand nombre de maladies telles que la diarrhée, la typhoïde et le choléra.

Depuis décembre 2007, l'Espagne a engagé 120 millions d'euros pour des projets d'eau et d'assainissement dans des domaines prioritaires et en privilégiant les quartiers les plus vulnérables, ce qui en fait le plus grand bénéficiaire des subventions du Fonds.

Pour améliorer la qualité et étendre la couverture des services d'eau, Haïti a entrepris une profonde réforme dans le secteur de l'eau et de l'assainissement dans lequel l'AECID, par le biais du Fonds pour l'eau, joue un rôle clé. La réforme, qui permettra de réglementer et d'ordonner ces services, a pour objectif principal d'impliquer la population à tous les niveaux et de renforcer les institutions chargées de la gestion de l'eau.